Algérie, ceux qui ont tué 130 Kabyles ne seront jamais jugés

2
Les Martyrs du printemps noir 2001
Les Martyrs du printemps noir 2001

KABYLIE (TAMURT) – Ceux qui ont tiré avec des balles réelles sur les 130 jeunes kabyles civils, gendarmes et commanditaires, ne sont et ne seront jamais inquiétés par la justice algérienne. On assiste à une série d’arrestation des hauts décideurs et gradés de l’armée algérienne, pour avoir volé des milliards, mais on entend jamais les mots « crime », « assassinat », prononcés par la justice ou la presse de ce pays.

Tout le monde est jugé pour mille et une raison, sauf pour des crimes commis en Kabylie contre les civils entre 2001 et 2003. Ni zerhouni, qui a ordonné le carnage, ni Ouyahia, qui était ministre de la justice à lé’poque, ne sont iniquités par leurs crimes contre le peuple kabyle. juste un petit rappel, Belkhadem, en tant que ministre de Bouteflika, avait proposé en plein conseil des ministres de bombarder avec des avions de guerre les villes et villages kabyles.

Il ne sera jamais inquiété. Aucun Algérien civil n’a daigné au moins dénoncer les crimes en Kabylie. Le premier terroriste algérien, Mahfoud Nahnah, avait même déclaré le nombre de morts en Kabylie n’est pas un sujet à évoquer devant « ses frères palestiniens morts en martyrs ». Les criminels de guerre sont pourtant les premiers jugés à la chute d’un régime dictatorial.

Nadir S

2 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi, est-ce que vous avez censurez mon message!. Vous savez, je suis sérieuse et mon offre tienne toujours. Le régime âne ne rendra jamais justice à nos martyrs, puisqu’elle est partie prenante, l’assassin ne rendra jamais justice à ces victimes. Celà a assez durer comme ça, il faut qu’on les retrouvent et les livrer à la justice internationale, ou bien, nous allons nous charger nous-mêmes d’eux. Merci de l’éditer svp. Diane

  2. Pourquoi, est-ce que vous avez censurez mon message!. Vous savez, je suis sérieuse et mon offre tienne toujours. Le régime âne ne rendra jamais justice à nos martyrs, puisqu’elle est partie prenante, l’assassin ne rendra jamais justice à ces victimes. Celà a assez durer comme ça, il faut qu’on les retrouvent et les livrer à la justice internationale, ou bien, nous allons nous charger nous-mêmes d’eux. Merci de l’éditer svp. Diane

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici