Ancien animateur du mouvement des Archs, Belaid Abrika « réapparait » à At Douala

4
Belaid Abrika sur la tombe de Matoub Lounes
Belaid Abrika sur la tombe de Matoub Lounes

AT DOUALA (Kabylie) – Belaid Abrika, ancien animateur principal et le plus médiatisé du mouvement des archs de la wilaya de Tizi Ouzou, ayant occupé le devant de la scène durant toute la période des événements du printemps noir en 2001, a fait une réapparition publique samedi à Tizi Ouzou. Alors que depuis plusieurs années, Belaid Abrika, s’est retiré complètement de la scène publique après la fin et la tournure prise par le printemps noir, ce professeur d’université a signé ce qui ressemble être un retour sur la scène politique à l’occasion d’un événement qui s’est déroulé dans la localité d’At Douala.

Cette sortie est semi-officielle puisque Belaid Abrika s’est affiché à côté de Assad Si El Hachimi, secrétaire général du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), institution officielle rattachée directement à la présidence de la République ainsi que de Abdelhakim Bettache, maire d’Alger. Les trois personnalités se sont rendues à l’atelier où est en cours de réalisation la statue du roi Numide Massinissa qui sera érigée à Alger le 20 avril prochain à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire du printemps berbère.

Par ailleurs, la même délégation, dont a fait partie Belaid Abrika, a aussi visité le village de Matoub Lounès, à Taourirt Moussa où elle a déposé une gerbe de fleurs.  Pour l’instant, on ignore la qualité avec laquelle Belaid Abrika a pris part à cette visite qui est loin d’être un événement anodin ou fortuit. Est-ce en sa qualité d’ancien animateur du mouvement des Archs de Kabylie ou en tant que professeur d’université ?

Tarik Haddouche