Après avoir appelé les Algériens à voter massivement aux législatives : Takfarinas tente de se rattraper en appelant à l’officialisation de Tamazight

19

KABYLIE (Tamurt) – L’appel du chanteur Kabyle Takfarinas, lancé à partir de la télévision algérienne, aux Algériens d’aller voter massivement pour les législatives de mois de mai dernier était, incontestablement, l’erreur de sa vie. Le peuple Kabyle ne lui pardonnera pas de sitôt cette « bévue ». Une campagne de dénonciation a été menée des jours durant.

Pour se ressaisir, l’enfant de Tizi Tghidadt a tenté de rectifier le tir à plusieurs reprises. Il est d’abord intervenu pour expliquer son appel et lors d’une conférence de presse d’avant gala à Tizi-Ouzou, il avait dit : « que je n’ai pas appelé les gens à aller voter pour tel au tel parti, j’ai appelé juste les Algériens à aller voter ». Une excuse qui ne tient pas la route.

Le 1er novembre dernier, et lors de son passage à la radio locale de Tizi-Ouzou, il a tenté de montrer qu’il est toujours attaché à sa culture amazigh et il défend toujours cette langue. Pour se faire, il a saisi l’occasion du micro tendu pour exiger l’officialisation de la langue Tamazight. « Puisqu’il réclame l’officialisation de la langue de Massinissa, pourquoi il soutenait alors le régime en place à travers ses appels au vote? Ce régime qui s’est opposé bec et ongles non seulement à la reconnaissance de Tamazight mais aussi a tout fait pour arabiser l’Algérie.

De nos jours, rares sont les artistes Kabyles qui sont restés fidèles à leurs engagements et qui n’ont pas cédé devant le chant des sirènes

Izem Irath