Arezki Abboute : Une formation sur la CPI

3

KABYLIE (Tamurt) – Lors de sa conférence, M. Abboute a rappelé les différentes tentatives pour la création d’une juridiction pénale internationale telle que le projet de tribunal pénal international présenté le 3 janvier 1872 par Gustave Mayaur au Comité international de la Croix Rouge (CICR) et la création d’un comité consultatif de juristes par la Société des Nations (SDN) en vue de la préparation d’une Cour permanente de justice, puis l’installation par la SDN d’un autre comité d’experts, en 1937, qui va élaborer une convention pour la création d’une cour pénale internationale pour juger les crimes terroristes, et en fin, le Procès de Nuremberg : 1945-1946 et cela après la victoire des Alliés sur le Nazisme et signature de l’Accord de Londres.

Avec l’avènement de l’ONU, il y a eu la volonté de création d’une juridiction pénale internationale par l’ONU qui a chargé la commission du Droit International de rédiger un code des crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité. Ce qui a conduit à l’instauration de plusieurs tribunaux pénaux internationaux, entre autre : le tribunal pénal international pour la Yougoslavie (TPIY) en 1993, et le tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

En 1988, il y a eu la création de la Cour Pénal Internationale (CPI).

Madjid S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici