Assassinat de la jeune Halima Aghouiles à Mante La Jolie : Marche silencieuse le 13 octobre prochain

7

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Une marche silencieuse aura lieu samedi 13 octobre prochain à Mante La Jolie, à 14 heures plus exactement. Une initiative à laquelle ont adhéré plusieurs associations et militantes. Cette action de rue vise à « exposer les souffrances de beaucoup de femmes battues, abusées par leur mari, conjoint ou même petit ami, qui n’osent pas et ne peuvent pas exprimer leur situation et leur souffrance par peur de représailles pour elles-mêmes, leurs enfants ou leurs familles », peut-on lire dans la déclaration-appel à la marche. Beaucoup de militantes féminines sont montées au créneau pour dénoncer les autres victimes de violences qui souffrent en silence. Le cas de Halima est, semble-t-il, la goutte qui a fait déborder le vase.

La sonnette d’alarme est tirée par le mouvement associatif. « Nous organisons cette marche pour que la voix de toutes les Halima et de toutes celles condamnées au silence, ne soit plus jamais étouffée. Nous voulons exprimer notre refus de la loi du silence et de la terreur », lit-on encore dans le même document dont une copie nous a été transmise. La marche débutera à 14 h Place Ste Anne à Gassicourt, traversera le Val Fourré, pour remonter le boulevard principal jusqu’au Centre Ville où elle s’achèvera Place St Maclou, précisent les rédacteurs de la déclaration. Un grand nombre de marcheurs est attendu.

Les organisateurs activent d’arrache pied pour la réussite de l’initiative. Rien n’est laissé au hasard. Des banderoles sont déjà confectionnées. Plusieurs associations de défense des droits de la femme, ont déjà assuré de leur soutien (« Mille et Une Femmes », « Halte aux Femmes Battues », « Du côté des Femmes »…). La presse locale sera également au rendez-vous. Afin d’éviter tout amalgame avec les médias, des chargés de communication sont désignés pour répondre aux questions des journalistes.

Izem Irath