Ben Laden tué par les Américains

4

ETATS UNIS (Tamurt) – Quelques minutes plus tard, les journalistes précisent que le Président Obama annoncera au public l’élimination ou la mise hors d’état de nuire du chef de l’organisation terroriste Al Qaida, Oussama Ben Laden par les forces spéciales, plus précisément « Les Navy Seal » ; agents spéciaux appartenant à une unité opérationnelle.

Le président Obama a pu suivre en direct l’opération avec son et images a partir de vidéos portées par les seals. Ben Laden ainsi que 4 autres personnes dont une femme sont morts armes a la main.

Ce n’est qu’une demi-heure plus tard que finalement, le Président Obama apparait sur les écrans. Dans son petit discours de 10 minutes, il précise que la localisation d’Oussama Ben Laden lui est parvenue, mais sans confirmation certaine, le mois d’août dernier. Des mois plus tard, l’information se confirme davantage. Hier, alors qu’il se trouvait encore dans son hélicoptère vers le sud, dans l’Etat d’Alabama, lieux des dégâts naturels causés par des tornades, il reçoit la demande de permission d’intervenir sur le territoire d’un pays souverain, le Pakistan. Bien que ce genre d’interventions avaient par le passé perturbé les relations diplomatiques entre les deux pays, Obama a donné son OK au chef du renseignement, Penata, pour intervenir et capturer Ben Laden.

Quarante minutes plus tard, Ben Laden est tué d’une balle dans la tête. Son corps a été récupéré et son ADN confirme bien qu’il ne s’agit pas d’un sosie. Ben Laden et un de ses fils ont été tués dans un accrochage avec des agents des forces Américaines.

Aucune mention n’a été faite, quand au rôle des 25 millions de dollars de prime misé sur la tête de l’assassin et ex-agent américain à l’époque de l’offensive des communistes de l’Union Soviétique en Afghanistan ?
Rappelons qu’à l’époque, les américains tentèrent de manipuler les moudjahidines pour leurs buts militaro-stratégiques. Rapidement, ils se sont rendus compte de la gravité de leur erreur. Le 11 septembre 2001 avait confirmé cette erreur stratégique et poussé les militaires américains à combattre sans merci les forces obscurantistes d’El Quaida et ses ramifications dans le monde. Signalons ici, que si les américains ont rapidement compris qu’il ne fallait pas être complaisant avec les terroristes islamiste, les généraux, qui détiennent le pouvoir en Algérie, continuent a le faire au vu et au su de tous.

Comme il fallait s’y attendre, Ben Laden ne se cachait pas dans les montagnes ou dans les régions rurales pauvres de l’Afghanistan ou du Pakistan, mais dans une banlieue chic de la capitale pakistanaise, Islamabad. Une résidence huppée, construite spécialement pour Ben Laden, située à 50 km de la capitale du pays. Son corps n’a pas été remis aux autorités pakistanaise mais curieusement jeté à la mer. Sans doute pour éviter que sa tombe ne devienne un mausolée qui attirerait ses fans.

Devant la Maison blanche, une foule enthousiaste, comme au nouvel an, s’est vite rassemblée pour célébrer la mise en état de nuire du terroriste islamiste le plus recherché du monde.

En tout état de cause, après 10 ans de traque sans merci et sans répit aucun, les militaires américains sont arrivés à exterminer physiquement Oussama Ben Laden.

Signalons que curieusement Medelci, le Ministre algérien des Affaires Etrangères se trouve à Washington. Selon Alger, il se serait rendu aux USA sur demande de Mme Clinton, mais sans le moindre bruit ici. Aucune information n’a filtrée ni à la radio ou télévision, ni dans les journaux.

Les Américains auraient-ils récupéré des corps de terroristes algériens ? Des opérations similaires se préparent-elles en Algérie ? Alger négocie t-elle la vente d’El Para, et d’autres lieutenants d’AQMI à partir des résidences huppées d’El-Mouradia.