Bennadji rappelle au RCD ses souvenirs avec Bouteflika, Nezzar, Toufik et Hafiz El Assad

3
Braham Bennadji
Braham Bennadji

KABYLIE (TAMURT) – Le député indépendant de Bgayet, Braham Bennadji, en guise de réponse aux attaques dont il a fait l’objet, ces dernières semaines, de la part du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie) vient de réagir en rendant publique une déclaration ou il rappelle certaines vérités sur le parti dit démocratique, le RCD.

Brahim Bennadji, qui ne mâche pas ses mots, souligne au sujet du RCD : « Pour ces apprenti-sorciers, participer au gouvernement de « l’ami » Bouteflika, s’afficher avec le général Nezzar, fréquenter assidument Toufik, embrasser chaleureusement Ali Djeddi et Boukhamkhem du FIS, parti à l’origine de l’assassinat de Rachid Tigziri et de 126 militants du RCD, se réunir avec Djaballah et Mokri, réserver un standing ovation à Belkhadem lors du congrès du RCD, prononcer la Fatiha devant le cercueil du père de Baathisme Hafez El Assad, relève de la stratégie et de l’intelligence politique ». Qu’est-ce qui est à l’origine de cette diatribe entre le député indépendant et le RCD ? Braham Bennadji répond : « Afin d’anticiper son échec annoncé à l’occasion des élections sénatoriales, le RCD s’est cru malin d’orchestrer une compagne de dénigrement à mon encontre, afin de masquer sa faillite électorale et politique à Béjaia. Tenter d’exploiter une photo prise à chaud, lors d’une réception ouverte organisée par mon ami Massinissa Ouari dans un lieu public, pour tirer des conclusions de connivence ou d’adhésion au FLN, ces misérables n’ont lésiné sur aucun moyen ».

Le concerné ajoute : « répondre à une invitation d’un ami et concitoyen qu’a été pour beaucoup lors de ma compagne électorale législative devient à leurs yeux un délit de haute trahison ». Et d’ajouter : « Je n’ai pas de leçons de militantisme à recevoir de qui que ce soit, mon parcours et les positions résolument anti-pouvoir parlent pour moi ». Le même député rappelle en outre que : « Contrairement au RCD qui siège avec les partis du pouvoir FLN et RND au sein des assemblées élues de la wilaya, et au moment où ses militants crient au loup, Sadi se réunit clandestinement avec Ouyahia pour négocier des strapontins à Béjaia et Tizi Ouzou ».

Le député indépendant ajoute : Demandez pour qui le parti d’Ouyahia a voté à Béjaia lors de ces sénatoriales ? « Et en faveur de qui le parti de Said Sadi a voté à Bouira, Boumerdes et Sétif ? Vous comprendrez jusqu’où peut-on aller en matière de duplicité, d’hypocrisie et de compromission politique, de ces donneurs de leçons », explique Braham Bennadji.

Tarik Haddouche

3 COMMENTAIRES

  1. La crise entre Etat arabe et Kabylie ne peut etre parlementarisée, voilà pourquoi la tentative maladroite de chercher à faire rentrer au parlement la question Amazigh est vouée à l’Echc. Surtout que le parloir est l’anti-thèse de la Kabylitié et sa démocratie, ce souk est fait d’islamistes arabistes et quelques figurants kabyles pour donner un semblant de pluralité sous le joug de l’arabisme d’Etat et son islamisme.
    Une constitutionette foncièrement arabe et ses institutions portent une vision et une adhèsion politique anti-Amazigh. Adhèrer à cette institution c’est signer la mort de la vision Amazigh de la société et ses institutions.
    Il y a un refus total du régime et les Kabyles qui veulent etre représentatifs doivent s’ils sont honnetes doivent considerer l’évolution culturelle et politique et donc s’inscrir dans le futur.

  2. Exact, le RCD a été créé par le Général Belkheir et ses complices. C’était le Clan le plus fort, le plus puissant, car lié à la puissante SM. Il faut dire que tous les partis nés après la fausse « ouverture » de 1989 étaient des bébés-éprouvette de cette Police secrète, et que de nos jours tous les partis, groupuscules, mouvements et associations roulent pour le DRS (ex SM)…..

  3. Faux-opposants, partis-officines, médias-propagandistes, extrémistes de tous bords….. créés et instrumentalisés par la SM (DRS-DSS).

    La vérité est connue depuis longtemps déjà, et ce collabo’ de député ne fait que redire ce que les observateurs avertis savent depuis 1988 : le RCD a été créé sur ordre du Général Belkheir et ses complices les Généraux Nezzar, Ayyat, Touati, Taghit, mais aussi Belkaid, Khédiri, A. Haroune, l’aile dure du Régime militaro-mafieux, ou le puissant Clan – car puissamment amarré à la puissante Police politique secrète = la SM = organisation criminelle et mafieuse -…. Le RCD a été créé pour diviser la Kabylie et la tenir, ce qui signifie  » la neutralisation politique  » de cette Région rebellionnaire dont la Junte militaire a peur, et fait tout pour la diviser-isoler-séparer-discréditer-délégitimer-réprimer-étouffer-contrecarrer, neutraliser donc….. Bref, le RCD est un  » bébé-éprouvette « , fabriqué dans les Labos de la sinistre Gestapo des Généraux au pouvoir, un parti-officine  » né avant termes  » (Février 1989), avant même la Constitution pluraliste qui aller autoriser (en Mars 1989) le multipartisme….. Plusieurs Animateurs (au nombre de 11) du MCB avaient alors co-signé une Déclaration pour dénoncer la manœuvre des Maitres de la sinistre SM. S. Chaker avait, dans une tribune publié dans Le Monde, dénoncé la supercherie. M. Mammeri avait refusé d’apporter sa  » caution morale  » à l’instigation de cet appendice de la SM. Sadi et Ferhat l’avaient insulté au téléphone, et la SM l’avait assassiné quelques jours après…. Plusieurs autres militants et opposants dans la région s’étaient insurgés contre cette grave manipulation des Chefs sanguinaires et manipulateurs de la SM….
    .
    LA NECESSAIRE  » REVISION DICHIRANTE  » :
    Ce qu’on appelle les Dirigeants du RCD sont  » allés très loin dans la compromission  » avec la SM-DRS-DRS qui leur a octroyé, terrains à bâtir, locaux commerciaux, licences et agréments d’entreprise et usines, villas et logements, bourses pour eux et leurs enfants et autres avantages et privilèges, la SM les a mouillé et les  » tient  » donc, et ils ne se résoudront jamais à  » rebrousser chemin « , à dénoncer leurs tractations secrètes e les biens qui leur ont été  » octroyés « , donc  » vendus  » pour de bon….. Il faut le dire: ces  » dirigeants sont dirigés  » par ladite Police politique occulte (le Pouvoir réel, le vrai pouvoir)…..
    .
    Il est alors souhaitable que des militants de base, des sympathisants s’expriment et disent ce qu’ils savent…..
    .
    LE RCD et SES RAMIFICATIONS :
    C’est la SM qui fait et défait, créé et recréée, divise et ramifie, joue les uns contre les autres, élèvent tels contre tels. Elle a créé le RCD, le FFD, le FIS, RND, les FFD, le PSD, mais aussi a fabriqué des Groupes terroristes armés (MIA, GIA, GSPC, FIDA, etc.), des Milices armées, des Escadrons de la morts (OJAL, etc.), etc. puis les a ramifié et en a fait d’autres divisions, micro-partis, des appendices, des succursales, des prolongements… Raisonnablement, il ne faut pas condamner les militants de base de ces dits partis ou mouvements, mais il faut appeler à la vigilance contre les dits dirigeants, dont la plupart sont des indicateurs et informateurs du RS-DSS, connus par les gens avertis. Ainsi, à la tête de ces dits groupuscules (qui sont positionnés à l’extrême droite) MAK, URK, FLK, ou le RPK, il faut avoir le courage de le dire, on reconnait ces nombreux indicateurs et collaborateurs de la Police politique. Et il faut le dire, ce sont des officines de la Junte, comme tous les partis, de nos jours….. Tous les partis, groupuscules, mouvements, il faut le dire, roulent pour ladite Gestapo du Régime dictatorial militaire et mafieux…..

    De nos jours, la SM-DRS s’est muée en « mafia tentaculaire », « ramifiée » à tous les domaines d’activité politique, sécuritaire, économique, sociale et associative, et tissé sa « toile d’araignée », son quadrillage partout : institutions, associations, entreprises, sociétés, tous les secteurs, à tous les stades et échelons. Ses agents et correspondants ont pour domaines de prédilection : le commerce extérieur, l’import-export, le trabendo, les trafics en tous genres, le proxénétisme, la prostitution, les hôtels de passes, les lieux de débauche, les bars et restaurants, la drogue, le net, les sites, les blogs, les médias, la presse, les radios, partis, associations, le bâtiment, l’immobilier, et autres secteurs où ça rapporte énormément d’argent, l’argent comme autre instrument de domination. La SM-DRS recrute fortement dans les institutions (facs, lycées, collèges, hôpitaux, cliniques, usines, administrations, entreprises) convoitées quotidiennement par les flux importants de populations, ces populations que le Régime militaire considère comme « l’ennemi intérieur » , l’ennemi à abattre, et tient à le surveiller, le contrôler, l’embrigader, le terroriser, le régenter et l’empoisonner par la propagande et l’intox… Bref !

    C’est bien ça  » le façonnage artificiel du champ politique et médiatique « , inauguré par  » l’ouverture contrôlée  » de 1988-89, la SM ayant sponsorisé et propulsé au devant de la scène des faux-opposants, des pseudo-démocrates, des extrémistes de tous bords….
    Les Généraux, à leur tête les Maitres de la Police politique secrète, la SM-DRS-DSS, ne veulent pas se résoudre à lâcher les rênes du pouvoir qu’ils tiennent par la  » ruse et la force « , la répression et la propagande, la coercition et les diversion, les manipulations et provocations et refusent à ce que la société s’organise de  » façon autonome, libre et indépendante « . C’est pour ça qu’ils  » tenir, instrumentaliser, surveiller, contrôler et commander  » tout…. et tout.
    Et la Dictature militaro-mafieuse continue !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici