Boualem Sensal grand favori pour le prix Goncourt

11

PARIS (Tamurt) – La presse française et les milieux intellectuels ne parlent ces derniers jours que de l’écrivain Boualem Sensal, grand favori pour décrocher le prestigieux prix de la littérature française, le Goncourt.

La deuxième sélection des candidats en lice a éjecté des ténors de la littérature française, alors que Boualem Sensal, en lice avec son roman « 2084: La fin du monde », est le grand favori pour décrocher ce prestigieux prix.

Pour les candidats encore en lice, Nathalie Azoulai, « Titus n’aimait pas Bérénice » (P.O.L), Mathias Enard pour « Boussole » (Actes Sud), Heddi Keddour pour « Les prépondérant » (Gallimard), Simone Lebrati pour « Eva » (Stock), Alain Mabanckou pour « Petit Piment », (Seuil), Toble Nathan pour « Ce pays qui te ressemble » (Stock), Thomas B.Reverdy pour « Il était une ville », (Flammarion).

Le prix sera remis le 03 novembre prochain. Boualem Sensal est l’un des écrivains les plus lu en Algérie et dans plusieurs pays dans le monde. C’est l’un des rares intellectuels qui ne mâche pas ses mots pour dénoncer le sort réservé à la Kabylie par le régime d’Alger et c’est un ami même des militants et responsables du Mouvement pour l’Autonomie de la kabyle.

  • Lounès B