Célébration de la journée de la presse à Vgayet

0
Le wali à la placette Said Mekbel
Le wali à la placette Said Mekbel

VGAYET (Tamurt) – La journée mondiale de la liberté de la presse est célébrée, en Algérie, beaucoup plus par les autorités que par les journalistes eux-mêmes.

Coïncidant avec le jeudi 3 mai, cette journée a vu les autorités locales, à leur tête le wali, faire semblant de respecter la liberté de la presse. Ceci s’est caractérisé par un hommage à la corporation  par le dépôt d’une  gerbe de fleurs au niveau de la stèle de Saïd Mekbel, baptisée par la vox populi placette de la liberté de la presse, et l’invitation faite à l’ensemble des journalistes et correspondants activant dans la wilaya de Vgayet, à une  collation offerte en leur honneur à la maison d’hôte par le wali.  En plus de cela, la cellule de communication a produit, à cette occasion, une vidéo montrant la dizaine de journalistes, natifs de la région, qui sont décédés des suites d’une maladie, d’un accident ou carrément assassinés par les terroristes comme ce fut le cas de Saïd Mekbel ou Mohamed Abderrahmani.

De son côté l’association des journalistes et correspondants de la région a invité un écrivain journaliste pour animer une conférence à la bibliothèque communale  alors que la ligue des droits de l’homme a décidé d’organiser, le samedi, un hommage à deux journalistes de la région d’Akbou disparus depuis.

Amaynut pour Tamurt