DAECH détruit Palmyre

2

SYRIE (Tamurt) – Un mois après la prise de Palmyre par le groupe terroriste DAECH, les premières destructions commencent dans cette cité antique vieille de milliers d’années. D’après des images relayées sur les réseaux sociaux, deux mausolées islamiques viennent d’être détruits.

Le directeur des antiquités syriennes Maamoun Abdel Karim a indiqué que le mausolée de Mohammad Ben Ali, un descendant de la famille du cousin du prophète Ali ben Abi Taleb, situé à quatre kilomètres au nord de Palmyre a été détruit ce dimanche.

Maamoun Abdel Karim confirme aussi qu’une explosion a eu lieu au mausolée de Chkaf, datant de plus de 500 ans. Ce monument se trouve dans l’oasis de la ville, à 500 mètres de l’Arc de triomphe, il est connu sous le nom de Nizar Abou Bahaeddine, un religieux de Palmyre.

On compte aujourd’hui une cinquantaine d’anciens mausolées ainsi que les tombes en marbre qui ont été détruites.

Nous rappelons que pour le wahhabisme, cette version rigoriste de l’islam sunnite dont sont issus les éléments de DAECH (la même que celle imposée en Arabie saoudite), la visite des sites archéologiques, religieux ou historiques, est assimilée à de l’idolâtrie. Elle est formellement interdite. .

L’avenir de cette cité classée au patrimoine mondial de l’humanité est aujourd’hui incertain. Daech et ses alliés sont en train d’effacer la mémoire de l’humanité. Une intervention en Syrie de la communauté internationale et en particulier des pays Arabes dont la plus part des éléments de DAECH sont issu est plus qu’urgente.

Massi N