DAMAS – Syrie: l’armée attaque la ville rebelle de Qousseir, Assad inflexible

0

L’armée syrienne a affirmé dimanche contrôler le coeur de Qousseir, longtemps place forte des rebelles dans le centre du pays, au lendemain de déclarations du président Bachar-al-Assad martelant sa détermination à rester au pouvoir.

Les militants anti-régime ont toutefois minimisé les gains de l’armée, affirmant que les rebelles opposaient une résistance acharnée dans cette ville de 25.000 habitants située sur l’axe reliant la capitale au pays alaouite, la minorité dont est issu M. Assad, sur le littoral.

«Si l’armée parvient à contrôler Qousseir, c’est toute la province de Homs qui tombe» aux mains du régime, a affirmé à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), une organisation basée au Royaume-Uni et s’appuyant sur un large réseau de militants et de sources médicales et militaires.

Il a ajouté craindre un «massacre» si l’armée prenait la ville, dont «les habitants ont peur de sortir car beaucoup sont des familles de rebelles et de militants anti-régime»

Depuis plusieurs semaines, l’armée, aidée par le Hezbollah et des miliciens pro-régime, tente de reprendre ce bastion rebelle. Le puissant mouvement chiite libanais, allié de Damas, «joue un rôle central dans la bataille», selon M. Abdel Rahmane.

AFP