Dans le cadre de ses consultations permanentes : Une délégation du MAK rencontre des industriels Kabyles

3

KABYLIE (Tamurt) – Lors de ces échanges, le groupe d’industriels et de commerçants, n’a pas caché son mécontentement et son ras-le-bol vis-à-vis de la répression fiscale imposée par le pouvoir central d’Alger, sur les opérateurs économiques en Kabylie. Ils ont précisé à la délégation du MAK que le terrorisme administratif mené par l’administration locale n’encourage pas le développement des investissements en Kabylie. Bien au contraire, il incite à fuir la région et à chercher de nouveaux horizons, à s’installer sous des cieux plus cléments, ce qui consiste en une politique de marginalisation voulue pour chasser les industriels de leur région natale.

L’insécurité a été l’un des thèmes abordés par la délégation autonomiste et ses invités. En effet, la situation chaotique et délétère, que traverse la Kabylie en matière de sécurité de personnes et de biens, laisse à poser plusieurs questions sur la volonté des pouvoirs publics à mettre une stratégie efficace, qui consiste en l’éradication du fléau des kidnappings et du terrorisme dans la région, un facteur clé qui n’encourage pas le développement et l’évolution de l’économie en Kabylie.

Bien que la rencontre ait comme objectif principal, de mettre en œuvre une dynamique d’action pour relancer l’économie et l’industrie en Kabylie, il a été signalé les multiples difficultés affrontées par les concessionnaires économiques pour s’installer et investir en Kabylie. La délégation du MAK a proposé à leurs interlocuteurs du secteur du commerce et de l’industrie la création d’une association de défense de leurs droits, afin de faire face à l’arbitraire imposé par le pouvoir central d’Alger et ses relais dans les administrations locales. Cette proposition est prise au sérieux par les industriels et commençants, ils ont assuré par ailleurs leurs vœux de coordonner leurs efforts et actions avec la diaspora Kabyle, pour la prospérité et le développement de la Kabylie et du peuple Kabyle, qui souhaite assurer sa pérennité et sa prospérité.

Cette première rencontre entre les deux parties, a été jugée constructive et bénéfique. A la fin, il a été convenu d’élargir les consultations et les échanges bilatéraux entre le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) et le groupe des industriels et commerçants. D’ailleurs d’autres rencontres seront programmées durant les prochains jours.

Aziz Ait-Amirouche