Des constructions illicites démolies à Souk El Tenine mais pas à la Mitidja

0
démolition de constructions illicites
démolition de constructions illicites

KABYLIE (Tamurt) – Les autorités locales de la station balnéaire de Souk El Tenine ont pris, ce jeudi, le taureau par les cornes. Elles ont procédé à la démolition des constructions illicites implantées dans la bande balnéaire de la commune. Cela a touché particulièrement les campings familiaux où des constrictions illicites pullulent et sont devenues des lieux de débauche. Il y a eu également la démolition de trois bungalows construits illicitement.

Souk El Tenine, comme la majorité des communes du littoral de la Kabylie, est touchée par la spoliation de terrains par des particuliers aux bras longs qui y implantent des habitations et des locaux commerciaux.  

C’est depuis l’arrivée de Chadli Bendjedid au pouvoir que cette histoire de spoliation de terrains domaniaux, forestiers et, surtout, maritimes a pris de l’ampleur. D’ailleurs, le pouvoir, pour certainement aider ses sbires qui se sont accaparés de lots de terrain d’une valeur inestimable, a pondu une loi qui permet la régularisation de toutes les spoliations antérieures à l’année 2008. Les habitués de ce genre de « vol » continuent à en faire de même car ils savent bien qu’il y aura un jour ou l’autre une autre loi qui permettra, aussi, une régularisation administrative des terrains spoliés. Bien entendu, pour faire bonne figure, le pouvoir, via ses commis au niveau local, procède, de temps à autre, à la démolition de quelques baraques de fortune en déclarant à la presse que des constructions illicites ont été démolies par la force de la loi.  

Celles-ci touchent généralement des localités où il a été enregistré des constructions réalisées par de petits barons. Or les grands manitous, qui ont investi la Mitidja ou l’algérois, ne sont jamais inquiétés. C’est ainsi que le pouvoir d’Alger gère son pays.

Amaynut