Des élus à l’APC irresponsables, la commune d’Ait Mahmoud bloquée et les employés sans salaire

0

AIT MAHMOUD (Tamurt) – Quel crédit accorder désormais aux élections et aux élus qui sortent des urnes quand on voit la situation catastrophique qui prévaut dans la commune d’Ath Mahmoud dans la daïra d’At Douala ? En effet près de neuf mois après la tenue des élections municipales du 23 novembre 2017, l’APC d’At Mahmoud est toujours bloquée à cause de l’entêtement des élus qui passent leurs affaires et leurs intérêts étroitement personnels avant les intérêts de la population et de la région. En effet, les élus de cette commune refusent de trouver un consensus qui mettra un terme à ce statu quo qui n’a que trop duré. La population est de ce fait prise en otage puisque tous les projets sont à l’arrêt ou non-lancés et même les salaires des travailleurs de la mairie ne sont pas versés.

Ces travailleurs, n’en pouvant plus, ont décidé d’observer plusieurs journées de grève au courant de cette semaine pour dénoncer cette situation qui les laissent, eux et leurs familles, dans le désarroi et sans le sou et ce, à la veille de la rentrée scolaire et de l’aid el adha. Il y a lieu de souligner que le blocage de cette mairie engendre dans son sillage la non-installation de l’exécutif communal, les vices présidences et les commissions. Ce qui ne permet pas de voter les délibérations ni les PCD (Plan de développement communal). Le maire RCD de cette commune a certes une majorité relative mais pas absolue. Il n’a de son côté que 5 élus contre huit élus qui sont dans la partie adverse à savoir : le FFS, le MEN et Taj.

Jusque-là, toutes les propositions faites par le maire pour former l’exécutif communal et mettre un terme au blocage ont abouti sur des échecs. Avec de tels constats et un tel comportement irresponsable, ces mêmes élus n’hésiteront pas à revenir dans cinq ans pour faire une campagne électorale et formuler les mêmes promesses, sans aucune honte !

Tarik Haddouche