Distribution de 144 logements sociaux à Tigzirt – Les mécontents montent au créneau

0

Plusieurs citoyens qui ont postulés à l’octroi de logements sociaux à Tigzirt, au nord de Tizi-wezzu (Tizi-Ouzou), n’ont pas caché leur colère en decouvrant que leurs noms ne figurent pas sur la liste des bénéficiaires.

Les mécontents ne sont pas à leur première rencontre. Ils comptent même investir la rue. Les plus contrariés sont ceux qui ont été cités comme bénéficiaires dans les premiers temps avant de voir leurs noms effacés de la liste.

Ils sont au nombre de 13, tous pères de familles, à voir l’espoir de posséder enfin un logement s’évaporer. Les 13 pères recalés et les autres non-bénéficiaires ne comptent pas rester les bras croisés.

Comme première décision, ils exigent une enquête approfondie sur l’ensemble des 144 bénéficiaires des logements sociaux à Tigzirt.

Ils persistent et signent que la plupart d’entre-deux possèdent déjà des logements, voir des villas.

Les protestataires accusent ouvertement le chef de daïra de favoritisme. C’est à lui qu’ils incombent la responsabilité de la distribution des logements sociaux et l’écartement de 12 bénéficiaires. « Nous exigeons une enquête du wali et de l’APW. On est convaincus qu’ils vont constater d’énormes irrégularités », nous dira l’un des représentants des non-bénéficiaires. « C’est un scandale qui va éclater », insistent-ils.

Notons que la crise de logements est un phénomène latent à Tigzirt. Bon nombre de familles à faibles revenus louent des appartements. Certains, notamment les salariés, sont ruinés par le loyer. Même la formule de l’aide à l’auto-construction n’a pas réglé le problème.

Syfax N’Ath Wezguen