France : Présidentielle 2012 – François Hollande devance Nicolas Sarkozy, percée de Marine Le Pen

0

François Hollande a obtenu 28,63% des voix devant Nicolas Sarkozy (27,18% et Marine Le Pen (17,90%), selon des estimations sur bulletins de vote publiées par les chaînes de télévision.

Le président sortant, Nicolas Sarkozy, perd ainsi le pari consistait à remporter le premier tour afin d’enclencher une nouvelle dynamique d’ici au second tour. Pour les socialistes, «c’est un terrible désaveu» pour le président sortant, selon l’expression de la chef du parti, Martine Aubry.

La candidate de l’extrême droite Marine Le Pen, troisième, est suivie par le représentant de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon (11,10%) et le centriste François Bayrou (9,13%). L’extrême droite réalise ainsi une nouvelle percée. Le vice-président du Front national (FN), Louis Aliot, s’est déclaré «très satisfait» de ce premier tour. Marine Le Pen réalise ainsi un très gros score qui pourrait lui permettre de peser davantage sur le second tour et dans les prochaines années. Elle ne réalise cependant pas son pari de rééditer l’exploit de son père, Jean-Marie Le Pen, qui avait accédé au second tour en 2002 (mais avec un pourcentage de voix moindre).

Ce résultat est d’autant plus significatif que les Français ont voté plus nombreux qu’attendu au premier tour de ce scrutin dominé par la crise économique. Le taux de participation a atteint plus de 80%, selon les estimations des instituts de sondages, un taux assez élevé même s’il est en recul par rapport à 2007 (83,77%), un cru exceptionnel.

Ces chiffres dissipent l’inquiétude d’une grosse abstention à l’issue d’une campagne qui, selon différentes enquêtes, a peu passionné les Français qui n’y ont pas vu beaucoup de solutions à leurs difficultés.

Dans deux semaines, ils choisiront celui qui sera à la tête pendant 5 ans d’une des principales économies mondiales. Donné depuis des mois largement vainqueur au second tour dans les sondages, avec 55% des voix en moyenne, François Hollande, 57 ans, aborde en position de force le deuxième tour pour devenir le premier président de gauche depuis François Mitterrand (1981-1995).

Pour le second tour, selon un sondage de Ifop-Ficucial, réalisé dimanche juste après la fermeture des bureaux de vote, François Hollande l’emporterait avec 54,5% des voix contre 45,5% à son challenger Nicolas Sarkozy.

83% de ceux qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour se reporteraient sur le candidat socialiste, selon cette étude commandée par Europe 1, Paris Match et Public Sénat. Près d’un électeur de Marine Le Pen sur deux (48%) voterait Nicolas Sarkozy au 2e tour, 31% voteraient François Hollande, 21% s’abstiendraient, voteraient blanc ou nul.

Les électeurs de François Bayrou se répartiraient grosso modo en trois tiers: ils voteraient à 38% pour Nicolas Sarkozy, 32% pour François Hollande, 30% s’abstiendraient, voteraient blanc ou nul. Marge d’erreur située entre 1,4 et 3,1 point.

Paris,.info