Gaz naturel dans la wilaya de Tizi-Ouzou : 65 132 nouveaux foyers à alimenter d’ici juillet 2014

4

ECONOMIE (Tamurt) – Le taux d’alimentation en Gaz naturel des foyers de la wilaya de Tizi-Ouzou à l’heure actuelle est de 60%. Ce taux atteindra les 70% d’ici le mois de juillet de l’année en cours, soit un branchement de 65. 132 nouveaux foyers qui sont répartis à travers 380 villages. En termes linéaires, cela équivaut à pas moins de 2. 509 Km de réseaux. C’est ce qu’a souligné Abdelkader Bouaghzi aujourd’hui au siège de la wilaya, à l’occasion de la cérémonie de remise des marchés aux 53 entreprises retenues pour la réalisation des réseaux de distribution du Gaz , opérations qui relèvent de la deuxième tranche du programme quinquennal 2010 – 2014.

A cette cérémonie marquée par la présence des représentants des entreprises concernées, les chefs de daïras et les présidents des APC concernés territorialement, le premier vice-président de l’APW, M. Kamel Ouguemat, le directeur de la SONELGAZ de Tizi-Ouzou, M. Salah Bara , la députée du RND, Mme Ourida Larfi et des représentants de la société civile, le wali n’a pas caché son optimisme quant au taux de 95 à 96 % à atteindre d’ici la fin de l’année en matière d’alimentation en Gaz naturel des foyers de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Avec des données chiffrées qu’il a mises en avant, Abdelkader Bouaghzi n’a pas caché que les efforts déployés en matière d’alimentation en gaz naturel sont satisfaisants puisque les réalisations faites dans ce sens ont toujours suivi une courbe ascendante. Les données fournies par le premier commis de l’Etat de la wilaya de Tizi-Ouzou renseignent effectivement que le taux de 5% qui était enregistré au cours de l’année 2000 est passé à 20 % en 2005 pour atteindre 25% en 2010.
Et, en ce début du mois de mai 2014, le taux, devons-nous rappeler, est de 60% ; ce qui équivaut à un nombre de 180. 000 foyers raccordés à la conduite de Gaz naturel.
« Il est impératif que nous atteignions le taux de 70% d’ici le mois de juillet prochain ! », a insisté le wali auprès des représentants des entreprises en charge de la réalisation des travaux.

Par la même occasion, Abdelkader Bouaghzi a rassuré ses interlocuteurs que les dossiers portant créances des entreprises auprès de la SONELGAZ sont tous traités, et, par conséquent, « les crédits ne constituent plus problématique ». Les propos du wali concernant ces finances ont été appuyés par le directeur de la SONELGAZ qui, à son tour,a rappelé que la situation financière à l’endroit de chaque entreprise créancière est entièrement assainie.

Par ailleurs, Abdelkader Bouaghzi a informé l’assistance que les lots déclarés infructueux seront reconduits dans le prochain appel d’offre dans le cadre de la 2ème tranche du plan quinquennal Gaz naturel 2010 – 2014 pour la réalisation des distributions publiques (DP) qui alimenteront 36.000 foyers en gaz naturel à travers 1. 100 Km de réseau de Gaz dont les travaux seront lancés en parallèle avec le réseau de transport GAZ.

En dernier, il y a lieu de noter que l’un des principaux facteurs responsables du retard dans l’avancement des travaux, voire même la réalisation de projets, en l’occurrence l’opposition de certains citoyens quant au passage de conduite sur leur terrain, fait désormais partie d’un mauvais souvenir.
Sur ce, il a été procédé à la remise des marchés dont le nombre est de 52 aux 53 entreprises concernées.
N.B : deux entreprises se sont associées pour un marché.