Hocine Azem arrêté par la police politique à l’aéroport d’Alger

0
Hocine Azem
Hocine Azem

ALGER (Tamurt) – Le vice président du Congrès Mondial Amazigh, Hocine Azem, également membre fondateur du l’URK, a été arrêté aujour’dhui vers 11 heures à l’aéroport international d’Alger par les services de la police politique algérienne. Il devait se rendre en Tunisie pour assister au VIII congrès du CMA qui aura lieu demain et aprés-demain (26 et 28 octobre), à Tunis.

C’est lui en personne qui a réussi à envoyer des message à la rédaction notre Tamurt, pour nous informer de son arrestation. « Je suis arrivé à aéroport d’Alger pour m’embarquer vers Tunis à 11h30. Et là, avant d’y rentrer, des policiers m’ont interpellé et m’ont demandé de les suivre au poste de police », lit-on dans un premier message. Quelques secondes après on reçoit un autre message de Hocine Azem: » Les policiers ont confisqué mon passeport, mon billet d’avion, mes bagages. Ils m’ont fait sortir de l’aéroport et m’ont embarqué à bord d’une voiture. Ils me conduisent vers une destination inconnue. Les policiers discutent entre eux et parlent de Blida ou du commissariat,  je pense qu’ils se dirigent vers Blida ».

Hocine Azem nous a enfin envoyé un dernier message pour ne plus donner signe après. « Ils sont fermes avec moi et refuse de me parler ni de me répondre. Ils m’ont sommé de me taire et de rester tranquille. Nous sommes sur une route d’Alger, suis seul dans le véhiculé, stationné. Les policiers se concertent, entre eux ».

C’est le dernier message de Hocine. Toutes nos tentatives de le joindre sont restés vaines. Notons que Hocine Azem, cousin proche de célèbre chanteur kabyle Slimane Azem, consacre toute sa vie et tout sont temps au combat de libération de la Kabylie.

Ravah Amokrane