Hommage à Slimane Azem à Moissac

1
Hommage à Slimane Azem à Moissac
Hommage à Slimane Azem à Moissac

FRANCE (Tamurt) – Le froid de canard qui sévit sur l’ouest de la France ces jours-ci n’a pas empêché des dizaines de Kabyles de se recueillir sur la tombe de Slimane Azem, au cimetière de Moissac, pour lui rendre hommage à l’occasion de son décès, le 28 janvier 1983.

Des jeunes, des vieux et des amis de Dha Slimane ont déposé une gerbe de fleur à sa mémoire, en présence de quelques membres de sa famille. L’enfant prodige d’Agueni Gueghrane n’est pas oublié par les siens. Ils lui ont rendu un hommage modeste comme il a été lui durant toute sa vie. Le père de la chanson kabyle reste dans la mémoire collective de tous les Kabyles.

Contraint à l’exile par Boumediene, il est enterré en France après sa mort en 1983. Son parcours artistique et son talent dans le domaine de la musique ont fait de lui l’un des chanteurs kabyles les plus populaires. Plus de 30 ans après sa disparition, ses chansons tonnent dans les quatre coins de la Kabylie. Des enfants de bas âges connaissent par cœur les chanons de Dha Slimane.

Sa famille aujourd’hui, par la voix de Hocine Azem, qui est cadre du MAK, a exprimé récemment son vœu de voir les ossements de son cousin rapatriés vers sa terre natale par le Gouvernement Provisoire Kabyle. Il a refusé toute implication du régime raciste d’Alger.

Nadia Iflis