Il y a 17 ans, la Kabylie s’était soulevée comme un seul homme

1
Marche du 14 juin
Marche du 14 juin

KABYLIE (Tamurt) – Aujourd’hui,  la Kabylie commémorera le 17e anniversaire de la grandiose marche du 14 juin 2001.  Des millions de manifestants kabyles avaient convergé,  comme un seul homme, vers Alger avec comme principale mission de transmettre au pouvoir la Plate-forme d’El-Kseur. 

Celle-ci résumait les principales revendications de la population de cette région. Elles avaient trait notamment à la reconnaissance de tamazight comme langue nationale et officielle, le départ de toutes les brigades gendarmerie de la région, les poursuites contre les gendarmes et policiers responsables de tueries des jeunes manifestants, la reconnaissance du statut de victimes à ces jeunes, l’introduction d’une allocation chômage, la lutte contre toutes les formes d’injustice et l’instauration d’un état garantissant tous les droits. Rien de tout cela n’a été accordé et la population kabyle devait donc exiger son indépendance de ce pouvoir qui ne la reconnait plus.

Ils seront 126 à laisser leur vie durant la période allant d’avril 2001 à avril 2003 et, malheureusement,  seuls quatre gendarmes ont été sommairement « jugés ». Sinon le pouvoir d’Alger a vite oublié cette réaction citoyenne.

Amaynut