Kateb Amazigh: « Je ne suis pas Arabe »

0
Amazigh Kateb
Amazigh Kateb

ALGÉRIE (Tamurt) – Au moment ou des artistes et chanteurs kabyles ou algériens cautionnent l’arabisation de la société, Farid Amazigh ne rate aucune occasion pour affirmer haut et fort qu’il n’est pas Arabe. Ce n’est pas nouveau chez le fils de Kateb Yacine, Amazigh, chanteur engagé, il a, à chaque fois qu’un journaliste l’approche et sans même qu’on lui pose la question sur ce sujet, fait savoir qu’il n’est pas Arabe et dit etre fière de sa berberité. Dernièrement il a déclaré qu’il a appris par cœur des chansons de Matoub Lounès qu’il interprète souvent sur scène.

« C’est un honneur pour moi de chanter les belles chansons de Matoub Lounès que j’ai apprises par cœur », déclara Kateb Amazigh en arabe dialectal. Ce chanteur à la voix exceptionnelle a toujours pris ses distances avec les cercles du régime. Comme son père, il est resté crédible et refuse les « offres » du régime.

Très estimé en Kabylie, Kateb Amazigh, reste parmi les rares artistes en Kabylie à refuser de manger « dans l’assiette du régime ». Une crédibilité qui a fait de lui un chanteur hors pair à l’image de la légende kabyle, Matoub Lounès.

Ravah Amokrane