La carte d’identité en Tamazight revendiquée officiellement dans le parlement Algérien

0
parlement Algérien
parlement Algérien

TAMAZGHA (Tamurt) – Lors de la dernière session parlementaire, le député indépendant Braham Bennadji s’est distingué par une intervention très  remarquable,   il a posé la problématique de l’académie de la  langue Amazighe en interrogeant le pouvoir sur la nature de sa composante, sera elle formée de scientifiques ou de politicien ? Il a aussi rajouté une vérité que tout le monde à remarque « ceux qui combattais tamazight hier sont devenus ses défenseurs pour la tuer en lui  imposant le caractères arabe ».

Il a dénoncé les députés arabes qui se substituent aux  linguistes pour imposer le caractère arabe à tamazight, il a rappelé « le débat et choix des caractères sont définitivement tranchés par les chercheurs, les scientifiques en linguistiques ».

Le député de Bgayet a exhibé sa carte d’indenté en disant : « cette carte ne me représente pas en tant qu’Algérien car il n’y a aucun mot dessus en tamazight ». Il a exigé officiellement dans l’hémicycle pour la première fois dans l’histoire  à ce qu’elle soit écrite dans en Tamazight.

Il a compris que  la seule et unique façon d’assurer l’unité de l’Algérie est la délivrance des documents admiratifs  la CNI, le passeport, le permis de conduire dans la langue Amazigh pour que les Amazighs Algériens ne se sentent plus dominés et colonisés par les arabes Algériens.

Les Kabyles seraient fiers de leur identité Algériennes si leur documents officiels étaient écrits dans leur langue puisque pour eux la langue arabe, langue des Beni Qoreich est une langue étrangères.

Ce député Kabyle qui mesure bien la menace de  désintégration de l’Algérie sait très bien que seule la prise en charge réelle et sincère de cette revendication  pourra assurer l’unité territoriale de l’Algérie.

Braham Bennadji sera-t-il écouté par ce pouvoir raciste et anti Kabyle ? Sera-t-il soutenu et suivi par les députés Kabyles Algérianistes et par les autres députés arabes Algériens qui s’attaquent aux deux mouvements indépendantistes Kabyles URK et MAK-ANAVAD au lieu de défendre l’amazighité ?

Nous savons que d’ores et déjà les députés intégristes, panarabistes veulent tracer les frontières à la Kabylie pour l’isoler car ils n’accepteront jamais que leur langue (importée du Hedjaz) soit mise en compétition avec tamazight sur le terrain de l’amour et de l’amitié ou bien dans le domaine de science et du savoir.

Rappelons que la langue arabe sert uniquement de vecteur de transmission de la religion musulmane pour dépersonnaliser, coloniser et opprimer les peuples endormis.

Kader DAHDAH