La condamnation du blogueur Merzoug Touati risque d’embraser de nouveau la Kabylie

6

BEJAIA (Tamurt) – Le verdict rendu public par le tribunal de Vgayet dans l’affaire de blogueur Marzoug Touati, qui a été condamné à 10 ans de prison ferme, a provoqué une vive colère à travers toute la Kabylie. Âgé de 30 ans, l’accusé, condamné pour « intelligence avec une puissance étrangère », a suscité un vaste élan de solidarité qui peut se transformer à des actions de protestations de rue.

Des appels à des rassemblements devant tous les tribunaux de Kabylie se multiplient. D’autres appellent même à des grèves illimitées et à des actions de rue radicales. La colère se rajoute à l’incompréhension d’un tel jugement en Kabylie. Le sentiment d’une injustice flagrande est ressentie par tous les Kabyles. Le verdict de la honte peut même provoquer un embrasement générale s’il n’est pas annulé.

Se taire devant une pareille condamnation arbitraire envers un simple citoyen n’est pas des habitudes des Kabyles .

Ravah Amokrane

6 COMMENTAIRES

  1. M. Touati vient d’interjeter appel : le maintien de la pression est nécessaire pour faire reculer le Régime militaire ….
    .
    Sonia, azul,
    Selon les dernières informations, M. Touati vient de faire appel, d’après son avocat, Me Boubkeur E. Hamaïli, cité par l’AFP. « J’ai vu mon client, il se porte bien et a un moral d’acier. Il clame son innocence car il n’a fait qu’utiliser ses droits garantis par la Constitution », a indiqué l’avocat du jeune blogueur condamné arbitrairement.
    .
    Les campagnes de protestations doivent se poursuivre à l’intérieur du pays, comme à l’extérieur, en sollicitant les grandes Organisations internationales, comme Amnnesty, HRW (USA), RSF, etc. Ainsi que les rassemblements pacifiques et bien ordonnés, devant les Ambassades et les Consulats, et bien évidemment en Kabylie ….
    .
    La vigilance est hautement recommandée, vue la séquence proche de la mascarade de 2019, et les manipulations et provocations susceptibles d’être opérées par la Police occulte, accoutumée des coups fourrés ….. La manipulation peut venir aussi des  » manipulés « , toujours promptes à exploiter les occasions qui se présentent pour appeler à l’embrasement de la Kabylie, ce dont le Régime militaire est le plus grand gagnant, et ce sera une opportunité en or pour l’Appareil répressif afin de perpétrer des massacres qui dépasseront le « seuil de l’intolérable, de l’inacceptable » (je reviendrai sur cette notion) dans le but d’infliger le plus grand traumatisme, qui paralysera la population durant plusieurs années ….
    .
    Ceci est une analyse tirée de l’expérience personnelle, des années de lutte dans le MCB , le corps éprouvé (….) : il est très difficile de rivaliser avec les manœuvriers de l’ombre, embusqués presque partout, des inconnus au bataillon, des marsiens et jupétériens qui arrivent subitement, tombés des dernières pluies, et directement parachutés au devant de la scène, dirigent, orientent, guident le mouvement …. dans le sens voulu par les/leurs maîtres gestapistes qui les propulsent et les téléguident pour ce faire. Bref, je suis en exil depuis près de trois décennies (sans retour), d’abord étudiant puis réfugié politique, établi dans l’Hexagone, naturalisé….. mais je reçois des informations sans cesse , qui confirment la permanence et la prépondérance de cet « hyper phénomène » de la surveillance et de la répression politiques, cet hyper phénomène occulté par les tenants du discours identitariste / culturaliste d’agitation (versus discours politique d’opposition) qui procèdent par l’hypertrophie / le grossissement de la dimension idéologique, éludant ainsi la question principale qu’est la « question du pouvoir », son illégitimité, sa nature dictatoriale militaire, ses crimes de masse….

    Il faut ajouter que cette affaire éclabousse  » et  » le Régime militaire, rattrapé par ses « liaisons dangereuses » et discrètes avec l’État colonial d’Israël, et nos Kabylistes radicaux, versés dans l’israélisme / l’israélopphilie, qui participent en supplétifs à la banalisation de ces relations contre-nature avec cet État voyou farouchement et historiquement hostile à l’Algérie. C’est un positionnement dont « l’impact immédiat, la visée réelle, le véritable but, inavoués, sont sciemment et délibérément conçus par le Centre névralgique des Généraux décideurs pour discréditer-délégitimer-isoler-séparer-diviser la Kabylie = (sa) neutralisation politique …. au profit du Régime militaire. Le fait est que la « chose politique » est caractérisée par l’ambiguïté et le flou, ce qui rend la visibilité et la lisibilité difficiles, surtout pour des militants dépolitisés et sans bagage culturel important, à même de déceler le vrai du faux, séparer la bonne graine de l’ivraie…..
    Merci vivement pour vos magistrales contributions.
    En attendant votre retour, recevez mes salutations militantes et fraternelles.

  2. Polémia, un site de la fachosphère…. à rejeter globalement et dans le détail !

    A rejeter tous ses concepts, ses notions, ses mots …. qui puent, qui tuent, qui stigmatisent, racialisent, ethnicisent, différentialisent, catégorisent, hiérarchisent, essentialisent ….. C’est cela polémia = extrême droite
    Présentation :
    La  » mouvance identitaire  » c’est bel et bien l’extrême droite, qu’on peut diviser en deux entités :
    -1) D’un côté les théoriciens regroupés dans des fondations : Polémia est dirigée par Jean-Yves Le Gallou (ex GRECE, Club de L’Horloge, FN, MNR) et l’Institut Iliade , présidé par Philippe Conrad (ex GRECE, La Nouvelle Revue d’Histoire et TVLibertés) dans la lignée de Dominique Venner (ancien tortionnaire en Algérie, fondateur d’Europe Action dans les années 60) et co fondé par Le Gallou, dans des revues : Terre et Peuple de Pierre Vial (ex GRECE, FN, MNR ), Réfléchir et Agir, La Nouvelle Revue d’Histoire fondée par Dominique Venner,, Synthèse Nationale dirigée par Roland Hélie (ex Ordre Nouveau, PFN, FN Espace Nouveau) et du côté des indépendantistes comme WAR RAOK ! La voix de la nation bretonne dirigée par Padrig Montauzier (ex FLB) et dirigeant de l’ADSAV « le Parti de l’ indépendance bretonne ». ..

    -2) De l’autre côté les activistes : GUD, Bloc identitaire et Génération identitaire. Le groupuscule le plus activiste et le plus médiatique est représenté par  » Le Bloc identitaire et Génération identitaire « . Au début des années 2000, deux groupes sont créés  » Les Jeunesses identitaires (Génération identitaire)  » qui se veulent « radicales, populaires, révolutionnaires » et  » Le Bloc identitaire « , dirigé par Guillaume Luyt, Fabrice Robert et Philippe Vardon. Les premières assises identitaires se sont tenues le en avril 2003 et les secondes à Lyon en novembre 2004. Le Bloc identitaire contrôle une agence de presse Novopress, et publie en 2005 ID-Magazine, et un bulletin de liaison : La Lettre des Identitaires. Ses membres peuvent apparaitre sous diverses appellations comme le projet Appache. Le Bloc identitaire se « spécialise » dans l’entrisme au Front national en y pratiquant une forme de lobbying en particulier dans le domaine de la question de l’immigration, défendant la théorie dite du « Grand Remplacement ». Ils sont aussi des professionnels de la communication et certains Identitaires ont investi ce secteur au Front national et participé, par exemple, en ce qui concerne Christophe Pacotte et Arnaud Naudin (deux cadres identitaires) à la campagne de Robert Ménard à Béziers en 2014.

    Quant à Marine Le Pen, même si elle exclut toute alliance avec le Bloc identitaire, elle accepte les ralliements individuels, considérés comme une forme d’allégeance à la ligne mariniste. Finalement, Philippe Vardon a intégré le Front et publié un Manifeste appelant à la résistance « parce que notre révolte est légitime », à la défense de l’identité « parce que nous voulons, comme chaque peuple en a le droit, vivre sur notre terre selon notre identité (…). Nous ne tolérons pas de voir de jeunes français traités en étrangers sur leur sol ».
    .
    LA FACHOSPHÈRE ou COMMENT L’EXTRÊME DROITE REMPORTE LA BATAILLE D’INTERNET :

    La fachosphère désigne cette nébuleuse d’extrême droite omniprésente sur Internet. Qui la compose? Quels sont son influence et ses moyens d’existence? Comment ses militants voient-ils le monde et diffusent-ils leurs idées? Ses principaux acteurs sont : des cathos traditionalistes aux identitaires, des cyber-militants FN aux partisans de Soral ou Dieudonné.
    Fdesouche, premier blog français d’extrême droite, qui donne accès au réactionnaires Alain Finkiekraut et Éric Zemmour. Il y’a aussi la plateforme SOS Racailles, qui a poussé un jeune à tenter d’assassiner Jacques Chirac? Alors que l’extrême droite progresse dans les urnes et les têtes, se pose alors cette question : de quelle manière ses partisans remportent-ils la bataille du net ?

    Salutations fraternelles

  3. Des références que le bon sens aurait recommandé d’éviter ….. ou de retirer !
    Mme ou Mlle, bonjour
    Evidemment, quand on vous lit, on ne peut pas croire que vous ayez une quelconque accointance ou affinité avec l’Extrême droite, mais le site que vous nous donnez est logé à cette enseigne radicale ….. La Toile est particulièrement investie par la nébuleuse d’Extrême droite,  » la fashosphère « , l’appelle-t-on. Les Identitaires, Bloc identitaire, Ligue du Nord, Le Front national, le Rassemblement national….. tous utilisent le  » discours identitaire, culturaliste, ethniciste, racialiste « , qui puise dans les théories racistes, l’ethno-différentialisme, l’ethno-régionalisme, l’ethno-nationalisme, le souverainisme …… mais aussi certains kabylistes makistes et urkistes, dont certains font l’éloge du sionisme ultra, de l’israélisme, du racisme anti-immigration, et reprennent à leurs compte les vulgates racistes et xénophobes …….ce qui ne rend pas service aux kabyles, bien au contraire ça renforce la division et l’isolement de la région, et ça profite au régime militaire en place depuis 1962 …. qui est derrière certains  » dirigeants  » souverainistes et beaucoup d’autres (presque tous, disent les gens).
    Bref, il n’appartient qu’à vous de faire ce qu’il faut faire …. Je vous le dis par bienveillance, pour votre image …. D’autres vous l’on demandé !
    Cordialement

  4. Qui gouverne (réellement) l’Algérie ? Mohammed Hachemaoui, Politique
    africaine 2016/2 (n° 142) Page 210, ISBN: 9782811117115
    DOI : 10.3917/polaf.142.0169 Éditions Karthala .
    Site : cairn.info
    En Algérie , « l’État profond » c’est la SM-DRS, qui est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux décideurs, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Épine dorsale du Régime militaro-mafieux, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique où s’effectue la « réflexion » (complotiste et intrigueuse), son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition, c’est le Pouvoir dictatorial total, intégral, absolu, « militaire et mafieux », c’est une « Organisation criminelle » formée sur le modèle de la Gestapo, et une
    « Mafia tentaculaire » ramifiée partout, tient tous les secteurs de cette «
    économie de bazar », et qui accapare et pille les richesses, réprime et
    embrigade la population, hypothèque l’avenir du pays tout entier. Ce
    Pouvoir dictatorial « militaire et mafieux » (nature double) qui est
    donc « l’Ennemi commun », l’Ennemi principal, l’Obstacle premier, le Mal
    originel, l’Origine du Mal, le Démiurge ……..
    Fraternellement.

  5. En raison de la source dont elle émane (site et auteur), la référence suscitée a fait l’objet d’une remarque que je considère comme pertinente.

    Je remercie la lecture critique de l’auteur de cette remarque, cependant, il ne s’est pas agi de m’inscrire dans une ligne éditoriale d’extrême droite ou d’y orienter les lecteurs de Tamurt, il s’est surtout agi de donner un lien pouvant expliquer le concept d’État profond. En effet, en France, ce concept est très peu mobilisé. À ma connaissance, et d’après mes recherches, il n’y a pas d’articles universitaires français pouvant expliquer ce concept.

    Sans la retirer, je complète la référence discutée par un article d’AgoraVox :
    « Définition du concept d’État profond », AgoraVox, 20 mars 2018. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/definition-du-concept-d-etat-202448.

    En espérant contenter mon contradicteur…

  6. Cet homme doit être défendu par tous les défenseurs des droits de l’homme et par autant d’actions de protestations possibles. Il faut ainsi montrer que le peuple et la rue sont bien plus forts que les pseudo-institutions comme la justice, l’autoritarisme du régime en place et l’État profond [1]. Ces actions de protestations peuvent aussi se faire à l’échelle internationale en rencontrant les associations de défense des droits de l’homme, les intellectuels, les élus ; en pétitionnant ; en organisant des manifestations de rue (sit-in, rassemblement, marche …), etc.

    Cependant, je pense que l’embrasement général de la Kabylie, au sens d’une insurrection, est à éviter. Nous sommes dans une période sensible, celle des présidentielles de 2019, et pour cela, nous devons faire preuve de vigilance, de contrôle et d’intelligence afin de contrecarrer une probable volonté insidieuse des offices du pouvoir et des clans qui viserait à utiliser/manipuler une révolte kabyle comme moyen de diversion…

    Donc, oui pour des actions de protestation efficaces et intelligentes ; non à une insurrection qui servirait l’État profond et qui nuirait une nouvelle fois à la Kabylie.

    Voici une pétition à signer, mais nous devons en initier plusieurs autres à l’intention de différentes instances nationales et internationales. Pour celle-ci, nous ne savons rien de l’auteur et elle est uniquement adressée au président français et à l’Union européenne : MesOpinions.com, à l’intention du Président de la République française et de l’Union européenne, « Pétition : Mettre fin à l’injustice du pouvoir en Algérie. #MerzougTouati ».Consulté le 27 mai 2018. https://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/mettre-fin-injustice-pouvoir-algerie-merzougtouati/43658.

    [1] Pour ceux qui ne connaissent pas le concept d’État profond, un concept créé par Peter Dale Scott et amélioré/nuancé entre autres par Ganser et Korybko, voir :
    Jure Georges Vujic, « L’État profond et les nations profondes », Polémia, 18 février 2017. https://www.polemia.com/letat-profond-et-les-nations-profondes/.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici