La famille sportive d’Aokas se recueille sur la tombe de l’ex-président du CRBA

1

Pour rendre hommage à feu Lhachemi Meziane, ancien judoka et président du CRB Aokas, disparu le 13 avril dernier, la famille sportive de la station balnéaire d’Aokas a saisi l’occasion du 40ème jour de sa disparition pour se rendre, en nombre, en cette matinée du jeudi 23 mai, au cimetière de son village natal, Akkar, pour déposer une gerbe de fleurs sur sa tombe.

Il y avait des anciens joueurs, les actuels et anciens dirigeants et des membres de sa famille, à l’instar de ses deux garçons qui étaient émus aux larmes. Cette délégation, après avoir déposé la gerbe de fleurs a été conviée par la famille du défunt à une collation à son domicile.

Dans l’après-midi de la même journée, les organisateurs de cet événement commémoratif, à savoir l’association des anciens sportifs d’Aokas et le club local, ont tenu à marquer sportivement cet hommage en organisant, au stade municipal, une exhibition de judo animée par le père fondateur du judo à Aokas, Maitre Ahmed Kessout, et une rencontre amicale entre les anciens footballeurs d’Aokas et de Melbou.

Feu Lhachemi Meziane était l’un des premiers champions d’Algérie de judo avant de se reconvertir en entraîneur puis en dirigeant en occupant entre autres les fonctions de président de la ligue de judo de la wilaya de Bougie et de président du club sportif local à plusieurs reprises.
Directeur de Supermarché ASWAK depuis 1988 jusqu’à la dissolution de cette entreprise, ce dernier se chargera de la gérance de la société de salariés « la grande surface des gorges » de Kherrata avant de disparaitre le 13 avril, à l’âge de 57 ans, foudroyé par une crise cardiaque. Le défunt était très estimé par les jeunes et les moins jeunes de la région.

Amaynut

Photo : Kessout et benali (ancien joueur) déposant la gerbe de fleurs