La junte militaire exige un dialogue sans les Kabyles

3
Les généraux algeriens et la Kabylie
Les généraux algeriens et la Kabylie

ALGERIE (TAMURT) – Sur les 13 personnes, dites personnalités politiques crédibles, désignées pour entamer le dialogue avec le Hirak algérien, aucune d’entres elles ne défend ni tamazight ni la Kabylie. Le régime a imposé ses interlocuteurs et exige d’écarter les Kabyles.

La junte militaire ne veut pas entendre ni de tamazight ni de Kabylie. En parallèle, la promotion des islamistes et leur proportion dans les hautes sphères du régime n’est plus à démontrer. L’influence de l’Arabie Saoudite est flagrante dans la prise de décision. L’Algérie devient presque une province Saoudite. Gaid Salah et les généraux qui agissent dans l’ombre vouent une grande haine envers les Kabyles. Aucune considération n’a été accordé aux opposants Kabyles , du FFS, RCD et de Tabbou.

Le pouvoir considère les Kabyles comme des étrangers en Algérie. Dans ce cas, pourquoi ne pas accepter l’indépendance de la Kabylie? La réponse est connue. L’Arabie Saoudite veut anéantir toute la culture amazighe en Afrique du nord et surtout la langue et la culture Kabyle. Qu’est ce que les Kabyles attendent pour réagir? Jusqu’à quand un peuple comme les Kabyles qui subit toutes sortes d’injustice doit se taire? Les mouvements libérateurs Kabyles doivent trouver un consensus, s’unir et réagir en commun pour faire face à l’ennemi.

Nadir S

3 COMMENTAIRES

  1. De tout façon tant mieux qu’ils y soient pas du troupeau. Mais ce simulacre du dialogue est une supercherie à la garcienne ( di lkhater sergent Garcia).

  2. Où trouveront ils des chiens comme Ouyahia maintenant . Même le dernier des Kabyles sait ce qui l’attend avec la junte …….El Harrach au bout de la route pour les renégats . Le FFS et le RCD hier encore associés du diable et aujourd’hui échaudés font (pale) figure d’opposants .Ils attendent sans doute qu’un pouvoir aux abois fasse appel à leur service. Mais cette fois avec des exigences en strapontins et financières proportionnelles aux risques de plus en plus important d’être en porte à faux entre un peuple de plus en plus conscient et un pouvoir ingrat qui payera bien mais seulement si résultats d’aide à la soumission de la population . Sinon c’est la cas prison !

  3. Ils savent qu’en Kabylie on n’impose pas des leaders. Donc bon debarras à cette caste et leurs agents en post avancé en Kabylie. Les criminels doivent payer et rien au monde ne les protegera.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici