La population de Melbou marche contre le bradage du foncier

0
Marche à Melbou
Marche à Melbou

MELBOU (Tamurt) – À l’appel du mouvement associatif de la coquette station balnéaire de Melbou, à l’Est de Vgayet, les citoyens de  cette localité, rejoints par des élus locaux et nationaux, à l’image du président et de quelques élus à l’assemblée de wilaya ainsi que des députés, ont battu, ce mercredi matin, le pavé malgré les conditions climatiques défavorables.

Pour stopper la mafia du foncier qui ne cesse de squatter toutes les parcelles de terrain, qu’elles relèvent du domaine maritime, forestier ou communal, rien ne les empêches de se les accaparer moyennant le paiement, à titre de régularisation, d’une  infime somme d’argent pour procéder, une fois la paperasse établie, à leur revente pour un prix équivalent, parfois, à 100 fois son prix d’acquisition. Alors que la majorité des commerçants du chef-lieu communal avait observé une grève, le jour de la marche, la masse humaine a entamé sa marche à partir de la ville de Melbou jusqu’au siège de la daïra sis à Souk El Tenine, soit quelques trois kilomètres de marche à pied.

Arrivés au siège de daïra, malgré des averses diluviennes, les animateurs, à leur tête le président de l’APW, ont pris la parole pour vilipender les autorités qui ont accordé, moyennant des pots de vin, des parcelles de terrain à des énergumènes qui veulent s’enrichir sur le dos des collectivités alors que la population combat pour assurer un meilleur avenir à sa progéniture et dire que la citoyenneté ne doit pas être un vain mot et pour, aussi, imposer sa participation effective dans la gestion de la collectivité.

Amaynut