L’APC de Taourirt Ighil fermée par les citoyens

0

Le 01/ 02 / 2010, les citoyens du village TIZI EL KERN ferment le siège de la PC de Taourirt Ighil dans la wilaya de Bougie. Ils (citoyens) exigent une commission d’enquête sur la gestion des affaires de ladite commune ainsi que le départ du P/APC en place.

Contacté par nos soins, un délégué des Ârouch de cette localité en l’occurrence M. Mohand youcef nous affirme que la première fermeture de cette APC, par les citoyens, remonte au 04 janvier 2010, pour le même motif (la mauvaise gestion des affaires de la commune). Pour ce, nous exigeons, malgré la venue d’une commission d’enquête wilayale sur les lieux du blocage, le départ purement et simplement du maire (P/ APC). Vu que les citoyens ont complètement perdu confiance en sa personne et en sa gestion, conclut-il en substance.

Il est à souligner que ce troisième jour de la fermeture de l’APC ne concerne que l’administration, épargnant ainsi le service d’état civil dont les citoyens eux même en auront besoin. Interrogé à propos du « service minimum » notre interlocuteur nous affirme qu’il est nécessaire de laisser fonctionner ce service pour ne pas entraver le citoyen de s’en en servir.

A l’heure où nous mettons sous presse, le bras de fer continue entre les citoyens de la localité sus citée et les autorités locales (P/APC).
Il est à rappeler qu’un bon nombre d’APC dans la wilaya de Bougie (Melbou, Timezrit, Akbou, …) pour ne citer que ces trois dernières, sont restées bloquées et que le quotidien de leurs citoyens ne cesse de se dégrader jour après jour. A qui profite cette situation de pourrissement?

Arezqi Ayemmel