Le centre de formation de la JSK portera le nom de Matoub

0
jsk-entrainement des cadets
jsk-entrainement des cadets

KABYLIE (Tamurt) – C’est désormais officiel : le nouveau centre de formation de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), en cours de réalisation dans la localité de Oued Aissi, à moins d’une dizaine de kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, portera le nom du rebelle Matoub Lounès, assassiné par un groupe armé le 25 juin 1998 à Tala Bounane sur la route qui mène vers son village natal Taourirt Moussa Ouamar.

C’est une très bonne décision que viennent de prendre les responsables de la JSK, dont le président Chérif Mellal, d’attribuer enfin le nom du rebelle à une infrastructure de la JSK. Matoub Lounès, pour rappel, a été durant toute sa vie, le plus grand supporter de la JSK. Non seulement théoriquement ou en la chantant mais aussi en l’accompagnant un peu partout dans ses déplacements et en remontant également le moral des joueurs à chaque fois qu’ils en avaient besoin pour rebondir. C’est d’ailleurs le chanteur Matoub Lounès qui compte le plus grand nombre de joueurs-amis dans les rangs du club kabyle. Il est aussi celui qui a écrit, composé et chanté le plus grand nombre de chansons sur la JSK.

En plus des chansons dédiées exclusivement à la JSK, Matoub Lounès cite également et fait référence au club dans plusieurs autres chansons. Matoub a même été le seul chanteur kabyle à avoir cité nommément les noms de toutes une équipe de la JSK, celle dont avait évolué Mouloud Iboud qui est actuellement membre du directoire de la JSK.

Espérons toutefois que ce centre qui sera dirigé par l’ancienne figure de proue de la JSK, Ali Fergani, ne portera pas le nom de Matoub, juste dans le but de faire diversion, pour barrer la route à toutes les initiatives visant à ce que le nouveau stade de Tizi Ouzou, d’une capacité de 50 000 places, soit baptisé au nom du rebelle des At Douala.

Tarik Haddouche