Le début de la fin du Hirak

4
Le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune
Le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune

ALGÉRIE (TAMURT) – Le mouvement dit Hirak a entamé sa chute. L’élection par fraude d’un nouveau président par l’armée a sonné le glas de ce mouvement sans leaders ni perspectives. Le nombre de manifestants a largement chuté, le vendredi dernier.

Les clans commencent déjà à se repositionner. Certains leaders politiques n’ont même pas caché leur soutien au niveau maître d’El Mouradia, alors que dans un passé récent, ils jouaient le rôle d’opposants farouches ». Faute d’encadrement, ce qui n’était pas fortuit certainement, le Hirak se retrouve dos au mur et les millions d’Algériens qui manifestaient commencent à douter. C’est l’impasse pour ce mouvement qui limite sa revendication au départ du régime, mais qui ne présente aucun projet ni perspective.

Pour les Kabyles qui ont pris part à ce mouvement dans l’espoir de voir les anciens décideurs remplacés par une nouvelle équipe « démocratique » et en profiter dans le partage de postes et de promotions, c’est la stupeur. L’échec est cuisant. Un énième échec. L’espoir de voir l’Algérie dotée d’institution démocratique s’évapore définitivement. La déception est profonde. Il ne leur reste que de se rendre à l’évidence.

Malheureusement, certains d’antre eux, qui se disaient indépendantistes persistent dans l’erreur et essaient de se repositionner dans l’espoir d’être admis à négocier avec la nouvelle équipe de Tebboune. Pour préparer cette honteuse échéance, ils s’attaquent aux véritables indépendantistes kabyles afin de cumuler les points de bonnes conduites auprès de leurs maîtres.

Quant aux indépendantistes kabyles du MAK, de l’Anavad et de l’URK, bien que boycottés par tous les medias algériens, BRTV inclue, le temps leur donne raison et parle pour eux. Ces derniers sont plus que jamais convaincus que l’indépendance de la Kabylie est l’unique issue, le reste n’est qu’une perte de temps.

Nadir S

4 COMMENTAIRES

  1. Le Mouvement de protestation populaire se renforce et va persister encore, car ‘ il dit vrai, et vise juste ‘ : il cible frontalement-farouchement-directement le Régime militaro-mafieux = le Mal originel = l’Origine du mal = l’Ennemi principal = l’Ennemi commun = le Démiurge … Le peuple insurgé depuis le 22 Février 2019 exige la fin de la Dictature militaro-mafieuse qui est l’origine de tous les maux et fléaux, la cause de la catastrophe nationale, et qui a dilapidé les richesses et affamé la population, qui a ruiné et saccagé le pays, tué et massacré des centaines de milliers de citoyens, pratique la répression permanente, le mensonge total, la propagande et l’intox’, promeut l’obscurantisme et manipule les extrémismes de tous bords, crée et propulse des partis à sa botte, etc. etc.
    .
    S’opposer au Mouvement de protestation populaire, c’est s’opposer aux aspirations du peuple révolté, c’est se soumettre au Régime militaro-mafieux, et donc à sa Police politique secrète, chargée de la surveillance et la répression politiques, de la manipulation et provocations, et qui est derrière tous les partis, mini-formations et groupuscules, on le sait …
    .
    La Kabylie est toujours à l’avant-garde, elle est la ‘ tête de la locomotive révolutionnaire ‘, comme toujours, et c’est tout à son honneur et sa grandeur. Comme dans le Mouvement de libération nationale, le combat politique et la lutte armée contre la barbarie coloniale française. Aujourd’hui il faut mobiliser toutes nos forces dans la bataille contre la Dictature militaire et mafieuse, qui est l’Ennemi principal, l’origine de tous les maux, la cause première, un ‘ tout indissociable ‘. L’extrême majorité de la population est persuadée et convaincue que tant que les Généraux criminels et mafieux président aux destinées de ce malheureux pays, rien n’est possible, il n’y aura que misères, répressions, oppressions, mensonges, et n’y aura ni paix, ni prospérités, ni libertés, ni tamazight, rien, oulech, niet ! Et l’extrême majorité populaires n’écoute pas les (pseudo) rhétoriques extrémistes des manipulés et instrumentalisés par la Gestapo locale, et qui sont très très minoritaire, en dépit de leur agitation sur le Net….

    La force du Mouvement populaire réside dans le fait qu’il rassemble des millions de citoyens, et vise juste en ciblant directement la Dictature militaire = le Mal originel = le Démiurge =  » un tout indissociable ‘ !

  2. vous pensez quoi avec cet article pensez-vous que les Algériens sont assez con pour écouter le Mak et les autres indépendantistes alors pourquoi Mitterrand n’a pas accepté à la fin action directe et bien d’autres groupes muscul comme ce qu’il y avait en Corse donc arrêtez de nous prendre la tête l’Algérie appartient à tout le monde les cabines ne sont pas supérieur aux autres stop
    Sur ce votre article est à vomir

  3. À quelque chose malheur est bon pour les indépendantistes dont j’en fais allègrement partie.Effectivement le temps leur donne raison et parle pour eux.Toutefois ne vendant pas la peau du pouvoir avant l’avoir délégitimé de l’emprise qu’il a,à nuire encore la Kabylie jusqu’à sa libération futur.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici