Le directeur d’Ennahar pour la première fois devant le juge

5
Said Bouteflika et Boudjedra
Said Bouteflika et Boudjedra

KABYLIE (Kabylie) – Poursuivi en justice par l’écrivain Rachid Boujdra pour torture, menace et intimidation à son encontre, le directeur du journal et la télévision Ennahar, Anis Rahmani, sera présenté devant le juge cette semaine. C’est une première. Ce directeur qui gère un média exclusivement raciste, et qui a diffamé plusieurs personnalité, n’a jamais été inquiété par la justice.

Jamais une plainte contre son journal n’a abouté auparavant. Il a été toujours protégé par les décideurs. Il faut attendre que l’écrivain Boujedra soit humilié en directe le mois de mai 2017, pour que la justice prenne en considération la plainte déposée par la victime. Mais faut juste se rappeler que Saïd Bouteflika aavit soutenu publiquement l’écrivain, en se rendant même à un rassemblement à son soutien. Il est tout a fait clair que sans les ordres de donnés à la justice par Saïd Bouteflika, la plainte de de Boujedra contre Anis Rahmani ne sera jamais prise en considération. En un mot, la justice n’existe pas encore en Algérie.

Ravah Amokrane