Le Foreign Office demande à ses ressortissants de quitter Benghazi

0

Le Foreign Office (grande Bretagne) vient de demander à ses ressortissants de quitter la ville libyenne de Benghazi, redoutant des attaques qui les cibleraient. Le 11 septembre 2012, quatre Américains, dont l’ambassadeur des Etats-Unis en Libye, avaient trouvé la mort dans une attaque contre l’ambassade américain.
Le 12 janvier dernier, c’était Guido De Sanctis, consul d’Italie à Benghazi qui a échappé à un attentat. Plusieurs balles, tirées à partir d’une autre voiture ont touché son véhicule blindé.