Le français en dérive

0

Mais en fin de compte, qui parle le vrai français? La seule autorité de la langue française, en dehors de son académie, ne peut être que le président de la république française. Et pourtant lors de son intervention sur l’affaire Jérome Cahuzac, il avait dit clairement que ce dernier avait trahi les hautes autorités de l’état, le chef de l’état, le gouvernement et les députés, à travers « lui », au lieu de dire à travers « elles », le peuple français. Mais où va le français comme avait dit feu Boudiaf pour l’Algérie. Serait-ce le même destin que celui de l’Algérie qui attted la langue française?
Amaynut