Le groupe « Tinariwen » interdit de chanter en Algérie

4
Le groupe touareg Tinariwen
Le groupe touareg Tinariwen

ALGERIE (Tamurt) – Le célèbre groupe de musique touareg vient d’apprendre que sa tournée mondiale est stoppée net en Algérie. Le pouvoir algérien, pour des raisons qui ne peuvent être que racistes, a annulé sans aucune explication la tournée du groupe Tinariwen en Algérie. Les membres de ce groupe qui chantent exclusivement en tamazight viennent d’achever une tournée musicale mondiale, dans les quatre coin de la planète, sans aucune entrave. C’est « chez eux » qu’ils viennent de subir le racisme du régime d’Alger.

D’après nos sources, ce groupe devait se produire dans plusieurs villes kabyles. Ses membres sont pour indépendance de la Kabylie, ce qui n’est pas du goût des autorités coloniales d’Alger. pour rappel Tinariwen a été fondé lors de la rencontre de trois Touaregs, Ibrahim Ag Alhabib, Hassan Touhami et Inteyeden Ag Ableline, dans le désert de Tamanrasset et du Mali, en 1979.

C’était là qu’une aventure musicale avait commencé. Les trois artistes d’un talent exceptionnel se lient d’amitié. Plus tard, deux chanteuses, les ont rejoint. Par ailleurs, on vient d’apprendre que plusieurs autres musiciens et artistes amazighes de Libye et de Tunisie sont interdits de séjours en Algérie même en tant que touristes. Nous allons revenir ultérieurement en détail sur ce sujet.

Ravah Amokrane

4 COMMENTAIRES

  1. La nature réelle du Pouvoir régnant et les assignations identitaires/identitaristes, culturalistes, essentialistes… Ce  » régime  » que vous qualifiez de raciste est plein de Kabyles et de Chawis. Les Kabyles sont majoritaires dans l’organe principal de l’Appareil de répression (2), en l’occurrence la Police politique secrète = SM-DRS-CSS = le Pouvoir réel = le vrai pouvoir…. Les Kabyles sont aussi très nombreux dans l’Appareil de propagande (2) (médias, académies, etc.), mais aussi dans l’Appareil de fabrication et de promotion de l’idéologie dominante (enseignement, médias, etc.). Ce sont les trois pieds sur lesquels repose ce Régime de nature (double) militaire et mafieuse. C’est un régime de Dictature militaro-mafieuse, pas régional, pas racial, pas ethnique. Les grands tueurs de ce Pouvoir dictatorial militaire sont les Kabyles et les Chawis…..Quand vous dites qu’il est raciste, vous procéder par une  » une assignation identitaire « , identitariste, culturaliste, essentialiste, raciste même. C’est le discours identitaire, qui n’a rien à voir avec l’explication ou l’analyse politique concrète. C’est là une erreur que font beaucoup de  » kabylistes « , qui puise dans le discours des extrêmes droites européennes….

  2. ‘racisme »  »…autorités coloniales d’Alger… »??!! serieux? vous etes journaliste? article haineux et plein de mensonges

  3. Le régime arabiste raciste e amazighophobe d’Alger a commis, dans l’indifférence générale, d’autrement plus grave : c’est la participation active dans le génocide perpétré contre les Touaregs de l’Azawad(Nord du Mali ) en étroite collaboration avec le régime génocidaire de Bamako en lui fournissant toute sorte d’aide en armement e renseignements militaires pour venir à bout des rebelles Touareg qui luttent pour la libération de leur pays injustement annexé au Mali par la France coloniale. Un génocide qui a commencé en 1964, qui continue encore de nos jours e qui a causė l’extermination de plus de 1(un) million de civils Touaregs, qui ont le tord, aux yeux du régime criminel d’Alger, d’être des Amazighs et non pas « arabes » comme les polisiariens soutenus à bout de bras dans leur projet ubuesque de créer une république arabe sur les terres historique des Senhaja.

  4. Divise et règne, telle est le crédo de ce régime pestilentiel. Il a une peur bleue de la possibilité de liens de solidarité entre les Touaregs et les Kabyles qui sont de souche amazigh. Il fait tout pour isoler les uns et les autres, les uns des autres. C’est ce qu’il a fait avec les Mozabites, qu’il a empêché à maintes reprises de rejoindre la kabylie. Tant qu’il continuera à piller le pétrole des Touaregs, il aura suffisamment de ressources pour soudoyer certains TDS, comme nos KDS. Mais nous sommes patients et cette ressource sera bientôt épuisée et, il n’aura plus aucune marge de manœuvre, en dehors de la répression violente, à laquelle devrait nécessairement répondre la violence populaire.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici