Le pouvoir espère en finir avec les indépendantistes avec l’aide de son « Hirak »

7
Marche des indépendantistes
Marche des indépendantistes

KABYLIE (TAMURT) – Depuis le début des manifestations populaires le 22 février, les indépendantes kabyles sont dans le viseur du régime et des manifestants. Le pouvoir ne perd pas espoir d’en finir avec les indépendantistes en manipulant à sa guise les manifestations d’abord contre la Kabylie en général et les indépendantistes en particulier.

Mais les mouvements kabyles souverainistes sont loin de fléchir. Au contraire, l’esprit nationaliste s’est renforcé en Kabylie. Les jeunes et les étudiants kabyles ne croient plus à un destin en commun avec l’Algérie. Les développement de la situation politique de ces derniers jours renforcent les arguments des indépendantistes kabyles. C’est le début de la fin du « Hirak », mais pas du mouvement national kabyle, qui est convenablement renforcé par l’Union pour la Republique de Kabylie (URK), et restera  mobilisé jusqu’à l’indépendance de la Kabylie.

Tout le monde commence à se rendre compte que le « Hirak » est une manipulation du régime. Sinon, ou sont les journalistes qui manifestent contre Bouteflika? Ou sont les fonctionnaires de la Sonatrach? Ou sont les juges qui jurent que par l’indépandance de leur décision?

Nadir S.