Le silence du député Aït Hamouda

14

KABYLIE (Tamurt) – Élu sur une liste indépendante à Tizi Ouzou, le député Nourdine Aït Hamouda semble abondonner ses interventions courageuses et souvent houleuses au parlement. Des interventions qui étaient souvent saluées lorsqu’il était député du RCD, entre 1997-2002 et 2007-2012.

Il s’attaquait avec virulence au clan d’Oujda, aux islamistes, au RND, au FLN et aux décideurs algériens. Il défendait bec et ongle l’identité amazighe. Ses vidéos lors de ses interventions sont partagées en masse sur les réseaux sociaux par une bonne partie des Kabyles. Mais, à la surprise générale, depuis la réélection d’Aït Hamouda  en 2017 en tant que député indépendant, il a brillé par son silence. Il ne parle plus et ne critique personne.

Un silence inexpliqué pour le moment. Ses détracteurs, des militants du RCD en général, lui reprochent de rallier le clan du régime qu’il a souvent critiqué. On l’a vu même voter les lois proposé par le FLN. s’agit-il d’un silence tactique ou temporaire? l’avenir nous dira plus sur le silence intriguant de Nourdine Aït Hamouda au parlement.

Ravah Amokrane