Les affaires du clan présidentiel

4
évitement d'azzazga
évitement d'azzazga

AZZAZGA (TAMURT) – Les méfaits du clan présidentiel de l’Algérie se dévoilent de jour en jour. Récemment, ce fut un tronçon de la route d’évitement de la ville d’Azzazga, réalisée par l’un des membres de ce clan de mafia, qui s’est totalement affaissé.

En effet, construite au bout de cinq longues années pour une enveloppe globale de plus de six milliards de dinars, soit de quoi construire une nouvelle ville, cette route, longue de 8 kilomètres et demi, est un véritable fiasco qui a permis à Haddad, patron de l’ETRHB, entreprise réalisatrice, et actuel patron des patrons, président du FCE en l’occurrence, d’amasser une véritable fortune qui lui a permis de se frayer une place parmi les grands affairistes de ce pays .

L‘argent, en Algérie, coule à flots pour les membres du clan présidentiel mais pas pour les simples citoyens qui doivent se démener comme des diables pour gagner de quoi nourrir leurs familles.

Amaynut pour Tamurt