Les citoyens de Bouandas ferment le siège de la daïra

7

BOUANDAS (Tamurt) – D’après quelques témoins que nous avons approchés, cette manifestation est intervenue suite au mépris affiché par l’administration à l’égard des citoyens kabyles rattachés administrativement à Setif.

Il y a lieu de souligner que ce genre de mécontentement ne date pas d’aujourd’hui, confirme le témoin.

Les citoyens constatent des inégalités flagrantes dans le domaine du développement local de leur région par rapport aux autres régions arabophones.

Par la fermeture du siège de la daïra, les citoyens exigent l’impartialité de l’administration dans le partage des
projets de développement local entre les communes arabophones et kabyles ou alors leur rattachement administratif à la wilaya de Bougie.

Il est à noter que des renforts de gendarmerie arrivent sur les lieux du mécontentement. Le risque des affrontements n’est pas à écarter !

Nous y reviendrons.