Les frappes russes ne seraient pas dirigées contre l’EI

3

general de l'OTAN Jens Stollenberg
General Jens Stollenberg

BRUXELLES (Tamurt) – Lors de sa rencontre avec la presse internationale, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a rappelé à la Russie ses engagements de coordination dans la lutte contre l’EI. “Je suis préoccupé par les rapports dont nous disposons, qui nous indiquent que les frappes russes n’étaient pas dirigées contre l’Etat islamique, et surtout par le fait qu’il n’y a pas eu de réel effort de la part des Russes pour coordonner les frappes avec les combats en cours menés par la coalition dirigée par les Etats-Unis.

A l’ONU (lors de la dernière assemblée générale), il semblait pourtant clair aux yeux de tous que la Russie promettait de coordonner ses activités.

Il dira aussi “la stratégie de l’OTAN face aux défis qui se présentent au sud est l’une de nos priorités. Au Moyen Orient et en Afrique du Nord du nord, nous affrontons des crises, des désordres, des violences dans des Etats faillis. L’OTAN a commencé à travailler avec tous les pays partenaires concernés de la région. Nous travaillons avec la Jordanie, avec la Tunisie. L’idée est de projeter de la stabilité, sans déployer de forces de combat en nombre. Car si nous réussissons à rendre ces pays plus stables, nous serons nous-mêmes davantage en sécurité. Notre stratégie vise à aider les partenaires à assurer eux-mêmes leur sécurité”.

Tamurt