Les islamistes imposent les prières dans les écoles primaires

3
les islamistes dans les ecoles algeriennes
les islamistes dans les ecoles algeriennes

ALGERIE (TAMURT) – Alors que la ministre de l’éducation algérienne, Nouria Benghabrit, avait déclaré au début de cette semaine, que l’école et un endroit pour s’instruire et non pour les prières, les islamistes algérien ont décidé le contraire. Hier, à travers toute l’Algérie, des centaines d’écoles, voire des milliers, ont organisé des prières collectives, dans les cours ou dans les classes, pour affirmer à la ministre qu’en Algérie se sont les islamistes qui décident.

La situation est grave. Très grave même. Heureusement qu’en Kabylie, les instituteurs continuent à refuser toute sorte de pratique religieuse dans les établissements scolaires. Il ne faut pas s’étonner de voir enfin les élèves kabyles occuper le podium dans les résultats scolaires.

Le peuple kabyle n’acceptera jamais de voir ses enfants obliger de prier dans les écoles, d’autant qu’une bonne partie des Kabyles n’est pas musulmane. Dans des écoles en Kabylie, il y a des enfants d’athées, des musulmans mais aussi de chrétiens. Déjà l’enseignement de l’éducation islamique aux élèves leur pose un sérieux problème et certains instituteurs ne l’assurent même pas.

Ravah Amokrane