Les jeunes ferment le siège de la daïra d’Ath Wizgan

0

Plusieurs dizaines de jeunes chômeurs de la localité d’Ath Wizgan, 60 km au sud-est de Tizi-Ouzou, ont fermé depuis ce matin les portes du siège de la daïra. Ils sont montés au créneau pour dénoncer la façon avec laquelle les locaux commerciaux destinés justement aux chômeurs ont été distribués. Certains d’entres sont écartés. Leurs recours effectués n’ont abouti à rien. De fait, les protestataires exigent la redistribution des ces locaux.

S.A.W