Les musulmans de France veulent transformer des églises en mosquées

11

PARIS (Tamurt) – Le président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), Dalil Boubakeur ne manque pas d’imagination. Invité sur la radio Europe 1, lundi matin, il a émis le souhait de pouvoir mettre à la dispositions des musulmans de France des églises après les avoir transformer en mosquées afin de résoudre le problème du manque de lieux de cultes pour les pratiquants de confession musulmane.

Mais bien au-delà des considérations notariales ou juridiques liées à l’acquisition, c’est bien l’opinion et souvent l’opposition des habitants qui empêchent la transformation des églises en mosquées. Même le président du CFCM  le reconnait, « C’est un problème délicat mais pourquoi pas ».

Nous rappelons qu’en France, depuis la loi de 1905 de la séparation de l’église et de l’état, les églises construites après cette date appartiennent aux diocèses. Les associations musulmanes qui voudraient transformer une église en mosquée doivent donc s’adresser à eux. Quant à celles construites avant cette date, ce sont plutôt les mairies qui s’en occupent et c’est à elles que les musulmans doivent s’adresser.

Quelques projets sont déjà réalisés sur le territoire Français et plusieurs autres demandes de transformation sont avortées à cause de la résistance des habitants, c’est le cas à Vierzon où les habitants n’ont pas voulu de mosquée.

Dans l’histoire des transformation des lieux de culte, la basilique Sainte-Sophie, église d’Istanbul reconvertie en mosquée au XVe siècle est l’un des exemples les plus connus et qui marquera la transformation de tout un pays et la reconversion de tout un peuple !

Signalons aujourd’hui à Mr Boubakeur que les chrétiens d’Orient sont massacrés et leurs lieux de cultes brûlés et, aux portes de la France, les chrétiens de Kabylie sont persécutés par un pouvoir arabo islamique, ils sont pourchassés même dans leurs maisons transformées en lieux de rencontre et de prière.

« Au moment où des mosquées poussent comme des champignons, peuvent-ils transformer quelques-une en églises ?  » nous dit Mohand, un chrétien de la région joint par téléphone .

Massi N