Les nouveaux walis munis de feuilles de route

7
 
BOUGIE (Tamurt) – En fin de compte, les déclarations de certaines personnalités kabyles, qui avançaient la thèse de feuilles de route dont étaient destinataires les walis affectés en Kabylie, tiennent la route. Il suffit de voir ce qui se passe dans la wilaya de Bougie pour confirmer la chose.
 
Après un passage provocateur de l’ancien wali, Ahmed Touhami  Hamou, qui aura duré un quinquennat, le nouveau wali, Ouled Salah Zitouni, serait porteur d’une feuille de route diamétralement opposée à celle de son prédécesseur.
 
Alors que le sieur Hamou refusait de contribuer au développement de la wilaya et s’opposait à toute action en ce sens, son remplaçant tente plutôt le contraire.
D’ailleurs, les décharges sauvages pullulaient lors du mandat de Hamou et ce dernier avançait l’opposition citoyenne pour justifier la non-réalisation de centres d’enfouissement technique, maintenant, le nouveau wali s’étonne que ce motif soit invoqué alors qu’il déclare ne rencontrer aucun problème en ce sens.  
 
Il vient de déclarer à la radio Soummam que les décharges « balnéaire d’Aokas » et « urbaine de Sidi Aïch » seront bannies et les centres d’enfouissement technique de Tinebdar et Aokas seront réalisés très prochainement sans qu’aucun citoyen n’ait invoqué une opposition quelconque.
Par ailleurs, il vient de prendre une série de décisions que les élus, les responsables locaux et les citoyens semblent, bizarrement, accepter.
 
D’aucuns se demandent pourquoi le pouvoir d’Alger qui a de tout temps marginalisé la Kabylie décide de faire un tel revirement. L’origine est à chercher au niveau de la situation actuelle du pays. La chute du prix du pétrole conjuguée et celle du pouvoir d’achat peuvent aboutir à une explosion sociale et celle-ci ne peut être initiée, comme d’habitude, que par la Kabylie.
Alors pour calmer ce peuple rebelle, il a été, probablement, décidé en haut lieu d’envoyer des commis de l’état avec des feuilles de route bien précises.
Cela prouve, quelque part, qu’il y a des feuilles de route qu’on impose et qu’on fait accepter.
Amaynut