Les provocations reprennent à Ghardaïa

0
Ghardaia provoquée
Ghardaia provoquée

GHARDAIA (Tamurt) – Plusieurs militants de la cause mozabite et amazigh, dont le Dr Kameldine Fekhar, viennent de tirer, une nouvelle fois, la sonnette d’alarme à Ghardaïa. Les services de sécurités et les supplétifs du régime au niveau local ont repris leur provocation. Leur objectif n’est autre que de mettre à feu et à sang le pays des Mozabites. Les militants, dont la plupart étaient tous des détenus politiques, appellent au calme comme à leur habitude.

La situation est tendue à Ghardaïa. Les services de sécurité multiplient les contrôle d’identité et les interpellations de jeunes militants mozabites.  Les manipulations en vue de pousser le pays mozabite d’entreprendre des émeutes sont aussi signalées. Les clans du régime lorsqu’ils soldent leurs comptes au plus haut sommet, créent souvent des tensions soit en Kabylie, soit à Ghardaïa.  Les seules victimes sont toujours les populations locales qui sont livrées à elles-mêmes.

Ravah Amokrane