Les terroristes ont frappé à Tizi Ouzou : 7 militaires blessés dans l’explosion d’une bombe à Tadmaït

6

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les terroristes ont utilisé le même mode opératoire, à savoir faire exploser l’engin à l’aide d’un système de mise à feu contrôlé à distance au passage des militaires. Les militaires blessés ont été transférés vers le chu de la ville de Tizi-Ouzou. Leur vie est hors de danger ajoute, notre source. Notons que les militaires ont enclenché un vaste ratissage dans les maquis de Sid Ali Bounab qui surplombent la ville Tadmaït, depuis 15 jours. L’armée mène une autre opération de ratissage au sud de al wilaya, dans les maquis qui chevauchent les régions d’Ath Yenni et Ouacifs et takhoukht.

Rappelons que les deux derniers actes terroristes enregistrés en Kabylie se sont produits avant-hier et hier dans la localité de Béni Amrane, dans la wilaya de Boumerdès. Un citoyen a été blessé dans l’explosion d’une bombe artisanale, samedi matin, vers 5h , sur la route reliant Béni Amrane à la localité de Béni Khelifa, à quelques 30 km au sud du chef-lieu de la wilaya de Boumerdès. L’engin artisanal enfoui sous terre, explosé au passage d’une patrouille de l’armée.

L’attentat a été suivi d’un intense échange de coups et l’accrochage a duré plusieurs minutes entre les militaires et les éléments du groupe armé dont le nombre reste inconnu. D’importants renforts ont été déployés dans les environs pour traquer les éléments armés à l’origine de cet acte. Ces derniers auraient pris la fuite vers les maquis de Souhama. Cet attentat serait l’œuvre d’éléments de la phalange El Arkam qui dont le QG se trouve dans le s maquis de béni Amrane.

Le lendemain, soit hier encore, deux autres bombes artisanales ont explosé au passage d’un convoi militaire sur la même route menant vers le village de Beni Khelifa, à Beni Amrane. L’attentat n’a fait ni victimes, ni dégâts matériels, selon ces sources.

Dans la même région, les militaires ont abattu dans la soirée de samedi à dimanche deux terroristes, avons-nous appris et deux armes de type Kalachnikov ont été récupérées sur les corps des deux terroristes.
Par ailleurs, un terroriste en possession d’une arme et de produits destinés à la fabrication de bombes a été capturé samedi dans les monts d’Ammal, au sud‑est de Boumerdès, a‑t‑on appris ce dimanche de sources sécuritaires.

Nadia Iflis et Lounes O.