MNLA : Unité – Liberté – Justice – Arrestations arbitraires et exactions sur des civils Azawadiens

0

En effet Mossa Ag Wakli et Mohamed Ag Sidaghmar deux paisibles civils ont été arrêtés à Anefif par l’armée malienne. Idwal Ag Sididi, éleveur de la fraction Anawakitane a été arreté à Bankoma dans la zone de Tagharoust pendant qu’il vendait ses animaux à la foire hebdomadaire de cette localité. Alousseini Maiga arreté à Banguel Zone de Tagharoust dans son champ et presenté ensuite au journal officiel de la Radio du Mali comme un rebelle du MNLA !

Le gouvernement du Mali démontre chaque jour son incapacité à protéger les populations vivant dans l’Azawad de mêmes que les citoyens azwadiens réfugies qui reviennent sur le territoire comme le confirme ce document du ministère malien des affaires sociales et humanitaires fait signé à certains réfugies de retour dont voici un extrait :

« Je conviens, pour moi-même comme pour pour les personnes à ma charge, mes héritiers et mes ayant droit, que si je devais subir des dommages corporels ou si je venais à décéder pendant ou après mon retour volontaire, la responsabilité du ministère du travail, des affaires sociales et humanitaire ou de quelques autres agences du gouvernement du Mali ne pourrait en aucune façon être engagée… »

– Au moment ou la MINUSMA et la Médiation de la CEDEAO entament des démarches pour relancer le processus de négociation bloqué par la partie gouvernementale malienne
– Au moment ou le MNLA continue de privilégier la voie politique négociée pour la résolution du conflit ;
– Au moment ou la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire de l’Azawad se détériore chaque jour davantage ;

le gouvernement du Mali ne trouve pas meilleure posture à adopter que celle d’accentuer les arrestations, les tortures et les exactions sur les populations de l’Azawad en violation flagrante de tous les engagements qu’il a pris devant la communauté international, la CEDEAO, les mouvements signataires de l’accord de Ouagadougou.

Le Mouvement National de Libération de l’Azawad condamne vigoureusement ces arrestations et en appelle à la responsabilité des forces en présence sur le territoire de l’azawad notamment les missions Serval et MINUSMA pour qu’elles mettent fin immédiatement à ces arrestations et qu’elles assurent leur devoir de protection des populations sans distinction.

Kidal le 06 Janvier 2014

Mossa Ag Attaher

Chargé de communication

– Mossa Ag Attaher

Membre du bureau politique du MNLA

Coordinateur de l’action diplomatique de l’Azawad aupres des Etats de l’Europe

mail: mossa.ag.attaher@ctea-gov.org