MZAB : Mohamed Babanedjar le plus ancien détenu d’opinion en Algérie victime du racisme du pouvoir algérien contre les amazighs, entame une grève de faim illimité…

6

MZAB (Tamurt) – Nous avons reçu une information certaine de la famille de Mohamed Babanedjar le plus ancien détenu d’opinion en Algérie, que ce dernier a commencé une grève de la faim illimitée depuis dimanche dans la prison d’Ain-lahdjar à Saida loin de 900 km de la maison familiale à Ghardaïa.

Mohamed Babanedjar est un symbole pour la génération de jeunes mozabites, il active dans tous les sit-in, marches, et revendications pacifiques pour les droits civils, politiques, et économiques des habitants de la région du Mzab et aussi pour la préservation et la promotion de l’identité mozabite.

Ce qui a couté très cher à Mohamed est la peur du pouvoir que cette symbolique pour les jeunes Mozabites, risque de devenir synonyme de prise de conscience et d’éveil des Mozabites. C’est ainsi que le jeune Mohamed sera placé dans l’œil du cyclone du pouvoir algérien dictatorial, oppresseur et raciste qui fait de la guerre contre l’identité amazigh en général et de l’identité mozabite en particulier une politique d’état, qu’il applique avec insistance et rigueur depuis l’indépendance jusqu’à nos jours.

Les derniers événements de Ghardaïa ont montrés clairement pour tout le monde à travers des photos et vidéos l’implication directe du régime algérien dans les crimes odieux contre les mozabites. Comme attendu le régime algérien a collé au jeune Mohamed par le biais de ses deux appareils : la police et la justice qui sont entièrement sous son emprise, une accusation très grave, l’assassinat avec préméditation du défunt Brahim Bazine qui a été assassiné de façon atroce par des tueurs à gages du pouvoir algérien connu pour ses exécutions à ses opposants politiques et qui reste fidèle à sa devise machiavélique « la fin justifier les moyens »…

Cette grève de la faim illimitée est la énième après le verdict de la peine capital le 06/06/2006 !! Puis la prison à perpétuité sans aucune preuve sauf les dires contradictoires du fils mineur de la victime qui avait déclaré avoir vu Mohamed trois jours avant l’assassinat s’asseoir près de la mosquée située près du domicile de la victime !! Et même le juge d’instruction a confirmé le fait d’avoir trouvé dans le domicile de Mohamed une revue d’un parti d’opposition un chef d’accusation !!

Pour rappel, Mohamed croupi en prison depuis 9 ans et exactement depuis le 22/10/2005 où il s’est présenté de son propre gré au commissariat de police de Ghardaïa après avoir été informé que la police le cherchait car il était sûr qu’il n’avait aucune relation avec cette affaire.

Mohamed crie du fond de sa cellule son innocence de l’accusation d’assassinat horrible…
Mohamed demande à tout le monde, aux défenseurs des droits de l’homme, aux journalistes, à toutes les personnes à la conscience vive, de faire pression sur le pouvoir algérien pour que Mohamed puisse jouir de son droit légitime, le droit à un procès équitable et mettre la lumière sur ce dossier fomenté de toutes pièces par le pouvoir Algérien liberticide et qui s’est spécialisé dans les assassinats politiques, et a excellé dans la pratique des conspirations et les coups fomentés dans toutes les régions du pays et même avec les pays voisins…

Dr Kamal Eddine FEKHAR
Représentant de la région du Mzab

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici