Nordine Ait Hamouda réapparait sans s’exprimer

2
Nordine Ait Hamouda
Nordine Ait Hamouda

KABYLIE (TAMURT) – Après avoir disparu depuis le début de la « révolte algérienne », le 22 février dernier, Nordine Ait Hamouda, fils du Colonel Amirouche et député à l’Assemblée nationale Populaire (ANP) a fait une apparition publique ce samedi 3 août. C’était lors de la commémoration du 25ème anniversaire de la mort de Mustapha Bacha.

C’est donc dans son village natal que Nordine Ait Hamouda est réapparu publiquement depuis le début de la révolte en Algérie après s’être éclipsé pendant plus de cinq mois pour des raisons qui sont inconnues du grand public et de la presse. Habituellement, Nordine Ait Hamouda s’exprimait toujours quand des événements politiques importants se déroulaient dans le pays surtout quand les événements en question n’épargnent pas la Kabylie. Mais cette fois-ci, Nordine Ait Hamouda a choisi la voie du silence qui pourrait bien signifier plein de choses mais seul lui est habilité et capable de donner une explication sur ce sujet.

Lors de cette sortie publique, Nordine Ait Hamouda s’est abstenu de s’exprimer sur la révolte et les événements en cours depuis le 22 février dernier. Il faut préciser aussi que lors de la commémoration de l’anniversaire de la mort du militant du Mouvement Culturel Berbère et membre-fondateur du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie), hier à Tassaft Ouguemoun, Ouahab Ait Menguellet, maire de Tizi Ouzou très proche du clan présidentiel de Abdelaziz Bouteflika et surtout de Ahmed Ouyahia, qui s’est fait très rare depuis le début de la révolte, a également pris part à cet événement. Ouahab Ait Menguellet est également originaire de la même région que Nordine Ait Hamouda. Est-ce un hasard si les deux hommes ont choisi le même village pour réapparaitre au grand jour ?

Le nom de Ouahab Ait Menguellet avait été donné en mars dernier comme étant le probable directeur de campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika, ex-président-candidat aux élections présidentielles annulées. Mais El Hadi Ould Ali, qui ne ratait jamais ce rendez-vous n’était pas présent hier à Tassaft Ouguemoun. Il était présent lors du même événement il y a tout juste une année en août 2018.

Tarik Haddouche

2 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi donner tant d’importnce à ces zélés et arrogants serviteurs du Régime dictatorial militaro-mafieux ? Ils doivent être plutôt dénoncés pour leurs trahisons, reniements, soumissions et allégeances à ces Généraux sanguinaires et prédateurs qui ont dévoré et ruiné le pays, réprimé et tué des centaines de milliers de citoyens….

    Aït Hamouda, Aït Menguellet, K. Hemmadi (pour cette région) sont notoirement connus pour leur collaboration avec cette ‘ organisation criminelle et mafieuse ´ qu’est la SM-DRS, enrôlés depuis leur prime jeunesse , à l’epoque où Kadri Merbah dirigeait ladite Police politique secrète et recrutait ses plus proches collaborateurs dans son fief, le triangle Aït Yenni – ATP Waci – Tassaft …..

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici