Notre combat : L’URK

0

COMMUNIQUE (Tamurt) – La naissance  de l’Union pour une République Kabyle (URK) a rencontré un écho des très favorables et des encouragements  parmi le peuple Kabyle. En Kabylie et parmi la diaspora, les réactions sont unanimes pour saluer le nouveau venu dans la scène politique kabyle qui augure le renouveau politique, la bonne santé de la démocratie kabyle et surtout la consécration de notre diversité.

Malgré une conjoncture exceptionnelle, marquée par le soulèvement de la jeunesse kabyle contre la politique répressive et négationniste de l’Algérie, L’URK s’annonce comme un démenti cinglant pour le régime algérien qui cherche à cantonner cette révolte juste et légitime dans des revendications culturalistes. L’URK vient renforcer et consolider la formidable dynamique indépendantiste à laquelle ses fondateurs ont grandement contribué, et qui gagne chaque jour du terrain comme le démontrent les dizaines de manifestations inondées de drapeaux kabyles et amazighs avec l’absence totale du drapeau algérien. Des artistes, des écrivains, des responsables politiques et associatifs ont tenu à souhaiter la bienvenue à notre mouvement. De l’avis de la majorité des observateurs, le paysage politique se mue en une véritable classe politique  pouvant répondre à toutes les attentes de l’opinion publique kabyle dans toute sa diversité.

Comme attendu, et en réponse à quelques énergumènes anonymes et virtuels qui n’ont aucune notion de militantisme encore moins de Taqvaylit, par expérience, nous savons qu’en Kabylie tout mouvement politique qui voit le jour en dehors des instituions de l’État algérien est une cible d’attaques très violentes. Nous recommandons la sagesse à l’invective. Notre mouvement constitue la digue infranchissable devant ceux qui tentent de briser notre solidarité collective et de désagréger la cohésion de notre société.

L’URK s’engage à   respecter et à travailler avec d’autres forces politiques et courants de pensées kabyles pour réaliser le rêve ultime de l’édification d’une république de Kabylie sociale et démocratique.  Nous nous engageons à installer la lutte politique qui est la nôtre dans un courant philosophique progressiste et humaniste. Nous renouvelons ici nos remerciements à ce peuple des montagnes, des vallées, des villes et villages de Kabylie qui nous a donné naissance et raison de combattre afin d’honorer notre lignée et notre histoire. Nous, membres fondateurs de l’URK, assumons pleinement notre responsabilité historique afin de contribuer à construire l’État kabyle seul garant de la pérennité de notre peuple et de notre culture.

Vive la Kabylie libre, indépendante et démocratique.

Pour l’URK/Cellule de communication