Nouveau livre d’Amar Azouaoui : Algérie, otage de l’arabisme

13
couverture de livre

CULTURE (Tamurt) – Les langues commencent à se délier, un tant soit peu, concernant notamment le détournement de la Révolution au lendemain de l’indépendance en 1962. En tout cas, le nouveau livre de l’ancien combattant de l’ALN Amar Azouaoui s’inscrit dans la droite ligne de cette veine d’écrits.

« La guerre de libération et l’indépendance, otages de l’arabisme » est le titre audacieux choisi par Amar Azouaoui pour son nouveau livre, publié à compte d’auteur car on devine aisément qu’il est très difficile de trouver un éditeur en Algérie qui accepterait ce genre d’ouvrages sur l’histoire. « C’est avec une grande amertume, née quelque peu d’un traumatisme de la guerre, que j’avais abordé et mis en exergue dès 2010, à travers un 3e manuscrit, en tant que jeune acteur de la guerre de libération nationale, les véritables enjeux sournois à caractère ethnique, qu’a connu cette période de lutte et celle de l’indépendance. Des enjeux caractérisés par un chauvinisme étroit de certains révolutionnaires de palais, qui ont voulu imposer l’arabisme en Algérie, face à l’originalité algérienne du peuple, prévue par les résolutions du congrès de la Soummam », souligne Amar Aouaoui, en guise de présentation de son livre (le troisième). Et d’ajouter : Cette conspiration ethnique, pour laquelle ces teneurs de le l’arabisme, se sont donnés entièrement, sous l’ombre  de la révolution en marche dès le début de l’année 1957, est la source de tous les maux de la révolution de novembre et de l’Algérie  indépendante.

Pour Amar Azouaoui, cette conspiration ethnique  porte préjudice non seulement à la révolution et à l’unité nationale, exploité, d’ailleurs, sous tous ses aspects par le colonialisme ; mais à la nation toute entière. Vouloir imposer l’arabisme au peuple algérien par divers truchements, durant la lutte armée et plus tard, au lendemain de l’indépendance par les armes, pour assurer son emprise par la dictature, relève de la trahison pure et simple du combat libérateur. Amar Azouaoui est l’auteur de trois livre sur la guerre d’Algérie. Il est né en 1943 dans la région de Bouzguen. Membre de l’ALN (Armée de libération nationale), il a été Secrétaire au Poste de Commandement de la wilaya III historique. Il vit à Tizi-Ouzou.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici