On recrute à l’aéroport pour le « service national »

1

Depuis plusieurs semaines, de nombreux kabyles résidant en France ont été interpellés à l’aéroport pour les emmener de force dans des casernes en vue de passer leur « service national « .

Hier, un jeune émigré répondant aux initiales H. F., originaire d’Ighil n Talla dans la commune d Amalou, dans le département de Bougie , a été victime de ce terrorisme d’Etat. En effet, il a été emmenée directement de l’aéroport de Bougie vers la caserne de Constantine sans même pas avoir le temps de voir ses parents.

Selon notre source, les services algériens ont listé les kabyles de la diaspora concernés par cette fameuse opération de régularisation de la situation vis à vis du service national.